Le Longines Paris Eiffel Jumping impatient de retrouver le Champ-de-Mars

Pénélope Leprevost, ici avec Nice Stephanie en 2015, sera à nouveau présente aux pieds de la Tour Eiffel.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 30 mai - 12h24 | Amandine Pohardy

Le Longines Paris Eiffel Jumping impatient de retrouver le Champ-de-Mars

Du 30 juin au 2 juillet prochain, les meilleurs cavaliers du monde se retrouveront aux pieds de la Tour Eiffel, monument le plus emblématique de la capitale, pour de nouveaux grands moments de sport. Le Longines Paris Eiffel Jumping entend rester un événement haut de gamme accessible au grand public.

 - Le Longines Paris Eiffel Jumping impatient de retrouver le Champ-de-Mars

Crédit : Jessica Rodrigues/R&B Presse

La Tour Eiffel servira de nouveau de toile de fond au Longines Paris Eiffel Jumping, du 30 juin au 2 juillet. Relocalisé l’an passé sur la belle plaine de Bagatelle au cœur du bois de Boulogne, le rendez-vous estival parisien de saut d’obstacles retrouve son emplacement d’origine, au bout du Champ-de-Mars et devant l’École militaire, où s’étaient tenues ses deux premières éditions en 2014 et 2015. « À travers cet événement, nous souhaitons mettre le cheval au cœur de la ville. L’objectif final est de créer du lien social entre les hommes », s’est exprimée Virginie Coupérie-Eiffel, présidente et fondatrice du Paris Eiffel Jumping à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue ce matin au Café de l’Homme, face à la majestueuse Dame de Fer.
 
Ayant la volonté de rester populaire, l’événement réservera une tribune accessible gratuitement au public, qui pourra assister librement aux épreuves des CSI 1* et 5*, ce dernier étant étape des circuits Global Champions League (GCL) et Longines Global Champions Tour (LGCT). «Nous souhaitons que notre sport se développe, qu’il soit plus connu. L’équitation a pour coutume de rester dans les campagnes. Grâce au Longines Paris Eiffel Jumping, nous l’amenons au cœur de la ville», appuie Virginie Coupérie-Eiffel. Penelope Leprevost, présente à cette conférence de presse aux côtés de Philippe Rozier, l’un de ses trois coéquipiers de triomphe olympique, a confirmé son attachement à ce rendez-vous: «C’est un concours qui se déroule en famille. Le public français est merveilleux et composé de connaisseurs que nous sommes toujours ravis de retrouver.»
 
Le Paris Eiffel Jumping ouvrira ses portes le vendredi 30 juin avec notamment la première manche de la GCL. Le très attendu Grand Prix LGCT se tiendra le samedi à la tombée de la nuit, entre 20h et 21h30. Le dimanche, d'autres épreuves à barrages conluront le concours. Des cavaliers prestigieux comme le Suédois Rolf-Goran Bengtsson, le Français Julien Épaillard, l’Allemand Daniel Deusser et d’autres champions olympiques ont déjà confirmé leur présence. Outre le sport, il y aura aussi du spectacle avec trois représentations de «Minds Together», la nouvelle œuvre de l'Espagnol Santi Serra. La gastronomie française tiendra également une place de choix puisque les invités des espaces d’hospitalité se régaleront des plats concoctés par le grand Alain Ducasse.
 
Renseignements et réservations ici

À lire également...

Réagissez