Felix Vogg s’adjuge le CCI3* de Saumur

Un beau podium pour le CCI3* de Saumur 2017
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 28 mai - 23h39 | Pauline Chevalier

Felix Vogg s’adjuge le CCI3* de Saumur

Le jeune suisse allemand réalise la meilleure performance de sa carrière en s’adjugeant le CCI3* de Saumur 2017. Il n’a pas craqué lors de l’ultime test de cso et fait résonner l’hymne suisse. Le podium est complété par la légende Mark Todd et surtout Donatien Schauly qui revient en grande forme avec Pivoine des Touches. Ce dernier prend la place du champion Michael Jung et Lennox. Cette nouvelle édition a donc été une belle édition qui aura vu l’émergence à haut niveau de nombreux couples d’avenir et de chevaux du futur.  

Une édition 2017 très réussie

Une édition 2017 très réussie - Felix Vogg s’adjuge le CCI3* de Saumur

Onfire offre une belle victoire à Felix Vogg
Crédit : Pauline Chevalier

La météo a été très belle voir un peu trop chaude. Le spectacle était au rendez-vous avec du beau sport pour ces trois épreuves internationales. Le parcours était savamment dosé, le sol parfaitement retravaillé et salué par des ténors comme Mark Todd. Saumur 2017 sous les couleurs de NAF a été une très belle édition même si l’on pouvait espérer un peu plus de participants dans l’épreuve reine.
Le team France avait choisi cette épreuve pour obtenir des qualifications mais aussi lancer dans le très grand bain de nombreux jeunes couples comme Aurélien Leroy avec Boyjoyce Chavanais, Gwendoler Fer et Traumprinz, Maxime Livio et Tina de la Fieffe, ou encore Todd de Suzan monté par Rodoplhe Scherrer et Mathieu Vanlandeghem et Trouble Fete*ENE-HN. Tous ces couples réalisent de très bons parcours de saut d’osbtacle et terminent classés dans le top dix. Mais la meilleure prestation française est celle de Donatien Schauly qui revient sur le devant de la scène avec son excellente Pivoine des Touches, la jument de sa femme Anne-Sophie. Ce cavalier multi champion de France et membre de l’équipe de France est belle et bien de retour et va surement refaire parler de lui au plus haut niveau. 
 

Un podium d’expérience

Un podium d’expérience - Felix Vogg s’adjuge le CCI3* de Saumur

La Famille Schauly au complet savoure le retour de sa Pivoine
Crédit : Pauline Chevalier

Félix Vogg est un jeune cavalier qui réalise là sa meilleure performance avec le cheval né chez son grand-père Onfire. C’est mon cheval de tête et de tête et de cœur car c’est le dernier cheval né dans l’élevage de mon grand-père. Il est un peu fou et peut très bien faire ou bien totalement le contraire. Je n’ai pas de plan de carrière avec lui. Je devais venir ici pour obtenir ma qualification en vue des Championnats d’Europe, mais je n’avais pas prévu de mettre le cheval dans le rouge pour l’obtenir. Maintenant, on verra si l’équipe a besoin de moi pour Strzegom. L’ancien élève de Michael Jung a devancé le maître qui accuse deux fautes avec son jeune Lennox 364. Mark Todd a mis en avant son bondissant Kiltubrid mais ne peut éviter une barre à terre. Il conserve néanmoins sa troisième place sur le podium. C’est vraiment un cheval que j’aime beaucoup et qui est très bon. Il peut encore mieux faire en dressage car il bouge vraiment bien. Il n’a pas de sang pur-sang mais il a une belle galopade et il est très franc, très droit sur les obstacles. C’est un cheval que j’aime beaucoup mais qui est malheureusement à vendre. S’il ne l’est pas d’ici la fin de l’année, j’irai surement faire Pau. Je n’étais pas venu à Saumur depuis un moment mais c’est un concours que j’ai toujours beaucoup aimé. Depuis qu’ils ont retravaillé le terrain c’est encore meilleur. J’aime la région aussi et j’ai plein d’amis ici.
Donatien Schauly savoir lui aussi son week-end saumurois avec toute sa famille. Pivoine obtient sa qualification avec la manière : Je suis vraiment content de ce retour. Bien-sûr quand je participe à une compétition, je veux toujours atteindre le podium car je suis compétiteur mais après le long arrêt de Pivoine, c’est un double plaisir. Je voulais obtenir ma qualification et c’est chose faite. La jument a beaucoup progressée sur le cso ces dernières années et j’en suis ravi. Bien-sûr, je serais ravi d’aller au Championnat d’Europe mais si je ne suis pas choisi car je crois qu’il faut laisser la place aux jeunes aussi, j’irai au CCI4* de Pau. En tout cas, je suis heureux de revenir ici et spécialement aussi pour ma femme Anne-Sophie qui est la propriétaire de la jument et qui m’aide au quotidien pour faire mon sport de haut niveau tout en aillant une famille et deux bouts de choux en bas âge.
Thierry Touzaint a apprécié cette édition qu’il a aussi supervisé techniquement niveau cross. Nous avions de jeunes couples en devenir et nous classons cinq couples dans le classement final, ce qui est remarquable. Certes, nous avions prévu une cartouche pour gagner et vu la qualité de son dressage nous pouvions espérer une victoire d’Entebbe et Karim Laghouag. Mais c’est le sport et cette erreur du cavalier sur le gué est triste. Mais nous connaissons la qualité du couple. Nous allons voir la suite de son programme mais l’olympiade n’est pas demain donc nous pouvons peut-être nous permettre de tester de nouveaux couples en équipe de France pour préserver les ténors aussi. Je préfère avoir plus de choix que pas assez le moment venu.  
 
Saumur 2017 restera donc un bon cru qui a fait souffler un vent de jeunesse et de renouveau pour le complet français mais aussi pour les jeunes chevaux en devenir.
 
Tous les résultats sur http://www.worldsporttiming.com/contenu/documents/0001_010444.pdf
   
 

À lire également...

Réagissez