Isabell Werth termine en beauté au CDI 5* de Munich

Isabell Werth et Don Johnson ont récidivé, après leur première victoire vendredi.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Dimanche 28 mai - 16h36 | Yeelen Ravier

Isabell Werth termine en beauté au CDI 5* de Munich

Après avoir déjà remporté le Grand Prix du CDI 5* de Munich, en Allemagne, vendredi, Isabell Werth a récidivé en triomphant dans le Grand Prix Libre aujourd'hui. L'Allemande a une nouvelle fois devancé ses concurrents, associée à Don Johnson FRH. Ses compatriotes Dorothee Schneider et Hubertus Schmidt ont complété le podium 100 % germanique, exactement le même que vendredi.

C'est à 14h30, en terres allemandes, qu'a débuté le final de ce CDI 5* de Munich, le Grand Prix Libre. Huit couples étaient parvenus à s'y qualifier, dont cinq étaient germaniques.
Premier à partir, Renate Voglsang a déroulé une bonne reprise en musique avec Royal Happiness OLD, son fils de Royal Diamond. Après une dixième place dans le Grand Prix vendredi, l'Autrichien a ici hérité de 71.400 %, terminant septième et avant-dernier. Après lui, Aleksandra Szulc n'a elle pu franchir la barre des 70 % avec Rumba Hit, concluant son passage par 69.275 %. La Polonaise a cloturé le classement. Premier des Allemands à se présenter sur le rectangle, entouré de spectateurs, Benjamin Werndl a signé une jolie prestation, obtenant une moyenne de 73.950 % sur Der Hit. Ce fut alors au tour de Dorothee Schneider. Deuxième vendredi du Grand Prix, la populaire championne olympique par équipes de Rio a réalisé une excellente reprise, prenant largement la tête. L'amazone a été jugée à 81.525 % avec Sammy Davis Jr, le meilleur score jamais obtenu pour ce couple, qui commençait ses premiers concours internationaux en début d'année. Très attendue, sa coéquipière Isabell Werth n'a pas laissé filer la victoire. La multi-médaillée a été, une fois n'est pas coutume, impeccable avec Don Johnson FRH, le beau bai de Madeleine Winter-Schulze. L'Allemande est sortie de piste avec 84.200 %, devançant naturellement sa précédente adversaire. 

Jolie performance ensuite pour Jan-Dirk Gießelmann, qui n'a tout de même pu rivaliser avec la championne. Le dresseur a signé une bonne reprise avec Real Dancer FRH, totalisant 77.900 %. Hubertus Schmidt, troisième vendredi, n'a fait que réitérer sa performance. Le Germanique, aux commandes d'Imperio 3, a à nouveau bouclé une remarquable prestation, obtenant la note de 79.325 %. Il a donc pris la troisième place, juste derrière Dorothee Schneider. Derniers à partir, Daniel Pinto et Santurion de Massa ont essayé d'être les meilleurs possible. Le Portugais a fini sur une moyenne de 75.325 %, se plaçant cinquième.

C'est donc, sans aucune lassitude, Isabell Werth qui s'est une fois de plus imposée dans ce final du concours de Munich.
 

À lire également...

Réagissez