Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask sortent par la grande porte à Hambourg

Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask lors de leur victoire dans le Grand Prix de Hambourg, en 2011.
Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Samedi 27 mai - 17h28 | Yeelen Ravier

Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask sortent par la grande porte à Hambourg

Quel Grand Prix de Hambourg cet après-midi ! Au terme de deux manches palpitantes, ce sont Rolf-Göran Bengtsson et son illustre crack Casall Ask qui ont été sacrés vainqueurs. Un moment inoubliable pour le Suédois, qui a couru son tout dernier Grand Prix avec son fidèle étalon, retraité quelques minutes après. Harrie Smolders et Christian Ahlmann, aux rênes de Don VHP Z et Epleaser van't Heike, n'ont pu rivaliser, s'inclinant sur les deux marches du podium.

Temps fort final du populaire CSI 5* de Hambourg, le Grand Prix à 1,60m a débuté à 16h10. Pour cette cinquième étape du Longines Global Champions Tour, vingt-trois couples étaient au départ, sous un soleil éclatant.
La première à s'élancer sur la subtile construction du local Frank Rothenberger a été Lauren Hough. Associée à son électrique Ohlala, paraissant toute petite sur cette immense piste en herbe, l'Américaine a préféré se retirer en milieu de parcours. À sa suite, l'Allemande Laura Klaphake, assez peu connue du grand public, a déroulé un superbe parcours. Aux rênes de sa fille de Catoki, Catch Me If You Can, l'amazone n'a pas fait tomber une seule barre, se qualifiant en première pour le barrage. Sheikh Ali Bin Al Thani et First Devision n'ont eux pas réussi à en faire de même, quittant l'arène avec cinq points. Parti en cinquième et accueilli en vraie star par ses supporters, Christian Ahlmann bouclé le deuxième score vierge de l'épreuve avec Epleaser van't Heike. Olivier Philippaerts, en selle sur l'élégant Cabrio van de Heffinck, n'est parvenu à sortir indemne du parcours, concédant quatre points. Son coéquipier Gregory Wathelet, seul autre Belge qualifié, a également laissé une barre au sol. En excellente forme depuis quelques semaines, Clooney 51 a déroulé un début de parcours parfait. Piloté par Martin Fuchs, le gris a malheureusement péché sur le haut vertical numéro sept. Scott Brash en a également fait les frais un peu plus tard, faisant également tomber l'avant-dernier oxer avec Ursula XII.

Harrie Smolders, aux commandes du puissant Don VHP Z, a amené le nombre de barragistes à quatre, survolant le parcours. Survoltés depuis quelques mois, les cavaliers brésiliens n'en finissent plus de briller ! Accompagné de Babylotte, Yuri Mansur a déroulé une prestation fluide et sans difficulté. Pour son premier Grand Prix du Longines Global Champions Tour, Guido Klatte n'aura pas démérité. Le jeune allemand, qui avait terminé troisième de l'étape de Coupe du monde de Bordeaux en février, a montré de belles choses avec Qinghai, quittant tout de même la piste avec douze points. Pas de chance pour Daniel Bluman et Ladriano Z, qui ont préféré abandonner après avoir mis à terre le tout premier obstacle. Evidemment plus qu'attendu, Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask ont eu droit à une entrée de rois. Pour leur ultime Grand Prix disputé ensemble, le couple avait de la pression. Mais comme il en est souvent de coutume, le Suédois a mené son étalon à la ligne d'arrivée sans aucune pénalité, concluant ce groupe de barragistes à cinq. Dernier à partir, Ludger Beerbaum avait débuté un bon début de passage, mais a fauté sur la sortie de double ainsi que sur le vertical numéro sept. L'Allemand, qui avait remporté ce même Grand Prix l'an passé avec Casello, n'a donc pu remettre son titre en jeu.

Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask, patrons jusqu'à la fin

Première à s'élancer dans ce barrage à cinq, Laura Klaphake a dû relever cette lourde tache de n'avoir aucune information, d'autant que l'amazone n'est pas la plus des habituées du circuit. L'Allemande, associée à Catch Me If You Can, a fauté sur l'entrée de double. Juste après, Christian Ahlmann a directement posé le défi, signant le premier chronomètre de référence. L'ancien numéro un mondial a déroulé un superbe tour avec Epleaser van't Heike, bouclant son barrage en 45"57. Harrie Smolders est tout de même parvenu à abaisser le temps, franchissant la ligne d'arrivée en 45"13. Belle progression pour Don VHP Z, qui pouvait être crédité d'assez lent à son début de carrière. Yuri Mansur a tenté d'aller vite, sans pour autant tout tenter. Le Brésilien a finalement terminé quatrième avec un sans-faute en 46"42.

Mais il n'est pas trop de dire que Casall Ask était le favori pour la victoire aujourd'hui. Devant prendre sa retraite officielle quelques minutes après ce Grand Prix, le duo participait à sa toute dernière épreuve. Démarrant dans un très bon rythme, tournant très court sur le vertical en début de tour et prenant une sérieuse option sur le dernier double, Rolf-Göran Bengtsson a monté son bai à la perfection. Les deux champions ont fini leur tour en 42"69, avec plus de deux secondes d'avance ! Ils ont donc remporté leur dixième Grand Prix du Global Champions Tour, terminant sur la plus belle des notes qui soit. L'occasion de saluer la qualité de la gestion du Suédois vis-à-vis de son étalon, capable de remporter son dernier Grand Prix à dix-huit ans. Bonne retraite champion !
 

À lire également...

Réagissez

  • zonzon - le 27/05

    18 ans pas 17 !! c'est encore plus incroyable ! Pas un œil était sec aujourd’hui, le sport donne parfois des émotions magnifiques, et aujourd'hui fut une journée magique ! 4 ème un peu plus tôt dans la journée, casall offre à Bengtsson une dernière victoire ! Quelle joie pour tout son entourage, un grand respect pour mr Bengtsson, qui ne pouvait pas rêver mieux qu'une dernière victoire avec son ami de toujours , et qui a toujours su garder son cheval au top de sa forme ! la régularité de casall n'est pas un hasard, c'est un cheval qui aime son sport et qui aime la victoire ! Bonne retraite à cette légende qui va laisser un très grand vide ! heureusement, ses fils et ses filles pourront nous faire vibrer encore longtemps ! Longue vie à toi casall et merci pour tout ces magnifiques souvenirs et merci pour cette incroyable journée !