Isabell Werth s'impose dans son jardin au CDI 5* de Munich

Isabell Werth a ajouté une énième ligne à son palmarès en s'imposant à Munich, chez elle.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Vendredi 26 mai - 19h29 | Yeelen Ravier

Isabell Werth s'impose dans son jardin au CDI 5* de Munich

En cette fin d'après-midi a eu lieu le Grand Prix du CDI 5* de Munich, en Allemagne. Face à quinze adversaires, c'est une fois de plus sans surprise qu'Isabell Werth s'est imposée. Comme à la maison, la multi-médaillée a réalisé la meilleure des reprises avec Don Johnson FRH. Ses deux compatriotes Dorothee Schneider et Hubertus Schmidt l'ont accompagné sur le podium.

À 16h45, avec une quinzaine de minutes de retard, débutait le premier temps fort du CDI 5* de Munich, le Grand Prix. Les spectateurs ont pu assister, sous un grand soleil, à du joli sport grâce aux seize couples engagés.
Premier à partir, Przemyslaw Kozanowski a plutôt fait bonne impression. Assez peu connu du grand public, le Polonais a déroulé une belle reprise sur Belcanto 34 pour son premier CDI 5*, héritant d'une moyenne de 67.120 %. Le duo a finalement terminé onzième. Trois cavaliers plus tard, ce fut à Renate Vogslang de s'élancer. Aux rênes de Royal Happiness OLD, l'Autrichien a signé une bonne reprise, malgré quelques irrégularités lors de ses premiers piaffers, où son fils de Royal Diamond n'avait pas énormément de rebond. Le dresseur est sorti de piste avec une note de 67.420 %, synonyme d'une dixième place. Daniel Pinto a lui réalisé une prestation sans faute. Le Portugais, aux commandes de Santurion de Massa, son bai de onze ans né chez Sylvain Massa, a notamment déroulé une excellente fin de reprise. Le duo a été jugé à 71.180 %, prenant la dernière place du top 8. 

Naturellement, plus l'épreuve avançait, plus les ténors du sport venaient fouler la piste. Bernadette Brune en a bien profité, signant une superbe reprise associée à Spirit of the Age OLD. L'Allemande a quitté le rectangle avec 72.020 %, sous les applaudissements bien énergiques du public, qui ont d'ailleurs semblé inquiéter l'étalon, qui faisait des écarts et petites ruades en sortie de piste. Reprise difficile en revanche pour Benjamin Werndl. Le national et Der Hit n'avaient pas l'air au meilleur de leur forme, les juges les attestant de 65.820 %. À sa suite, c'est Dorothee Schneider qui s'est élancée. Très en forme ces dernières semaines, l'amazone a bouclé un excellent passage aux rênes de Sammy Davis Jr, héritant d'une jolie note de 75.720 %, prenant ainsi la tête provisoire. Elle n'a pas conservé cette dernière très longtemps puisqu'Isabell Werth s'est présentée juste après. La Germanique, qui avait battu le record de médailles olympiques en équitation l'an passé à Rio, n'a pas vraiment laissé de chance à ses concurrents, parvenant aux 77.960 % avec l'élégant Don Johnson FRH. Malgré une sublime reprise, Hubertus Schmidt n'est pas parvenu à devancer sa coéquipière. Le dresseur a dû se contenter d'une troisième place avec Imperio 3, grâce à 74.880 %.

C'est donc une nouvelle victoire en CDI 5* à mettre à l'actif d'Isabell Werth, quasiment imprenable à chaque sortie.
 

À lire également...

Réagissez