Le circuit de Coupe des nations fait halte à Rome

Pénélope Leprevost ne montera pas sa championne olympique Flora de Mariposa, mais Ratina d'la Rousserie
Crédit : Scoopdyga

Jeudi 25 mai - 15h34 | Yeelen Ravier

Le circuit de Coupe des nations fait halte à Rome

Dès aujourd'hui jusqu'à dimanche soir, la fameuse Piazza di Siena héberge le CSIO 5* de Rome, troisième étape du circuit de Coupe des nations de première division. Toujours spectacle de fabuleux moments de sport, ce concours n'accueillera pas moins de seize nations cette année.

LES ENJEUX

La saison extérieure s'est entamée il y a maintenant quelques semaines. Avec les championnats d'Europe et la finale de Coupe des nations en ligne de mire pour certains, les cavaliers vont devoir faire leurs preuves.
Rome est l'une des Coupes des nations les plus populaires du circuit, les équipes auront évidemment envie la décrocher. Il y aura de la pression supplémentaire pour la France, l'Irlande, l'Italie, les Pays-Bas, la Suède et l'Espagne, qui devront tenter de marquer des points pour le classement, dont la France tient la tête pour l'instant.

À NE PAS MANQUER

Malgré une notable absence des cavaliers allemands, tous présents au CSI 5* de Hambourg chez eux, le plateau présent à Rome sera sûrement l'un des plus pestigieux de la saison. Le médaillé de bronze des Jeux olympiques de Rio, Eric Lamaze, sera de la partie, accompagné de Chacco Kid, Coco Bongo et Thalis de la Roque. Son compatriote Wesley Newlands en sera aussi, et montera d'ailleurs Geisha van Orshof, la jument grise qui fut un temps sous les selles de Lorenzo de Luca et Patrice Delaveau.
L'Italie, chez elle, a naturellement sorti de belles cartouches. L'un des leaders de l'équipe, Piergiorgio Bucci, montera son élégant Casallo Z. Le très en forme Lorenzo de Luca y est également, associé notamment à Ensor de Litrange LXII. Pour les Pays-Bas, la tête d'affiche sera le multiple champion Jeroen Dubbeldam, qui sautera avec SFN Zenith. Gerco Schröder poursuivra le retour de son Glock's Cognac Chamblanc, et Jur Vrieling fera lui son propre retour en 5*, accompagné entre autres du prometteur VDL Glasgow van het Merelsnet.
Steve Guerdat avec Bianca, Henrik von Eckermann sur Cantinero, José Maria Larocca avec Cornet du Lys... le plateau sera bel et bien relevé !

LES BLEUS

Une sacrée équipe de France sera présente à Rome ce week-end, puisqu'elle compte trois des quatre couples champions olympiques. Kevin Staut montera Rêveur de Hurtebise*HDC, incroyable à La Baule il y a deux semaines, ainsi que Silver Deux De Virton*HDC et For Joy van't Zorgvliet, qui fait son grand retour en compétition après plusieurs mois d'arrêt. Roger-Yves Bost emmènera lui Sydney Une Prince, qui sautera l'épreuve par équipe, Vino d'Espinet, et sa jeune Sangria du Coty, avec qui il avait pris part à la Coupe des nations de La Baule. Philippe Rozier sellera son fidèle Rahotep de Toscane, Unpulsion de la Hart et Rêveur de Kergane. Pénélope Leprevost participera elle avec Nice Stephanie, Vagabond de la Pomme et Ratina d'la Rousserie, qui participera à la Coupe. Mathieu Billot, qui devrait être réserviste mais tentera tout pour se qualifier pour le Grand Prix, pourra compter sur Shiva d'Amaury, Ilena S et Vialotta D'Ick.
Après leur victoire à La Baule, les Bleus auront à coeur de réitérer cette belle performance.

LE GUIDE 

Epreuve phare, la Coupe des nations, remportée l'an passé par la Grande-Bretagne, se déroulera vendredi après-midi à 14h30. Le Grand Prix, où le tenant du titre McLain Ward ne pourra pas remettre son titre en jeu, commencera lui à 15h15 dimanche.
 

À lire également...

Réagissez