Munich accueille la crème de la crème des dresseurs

Le couple champion olympique par équipes de Rio, Kristina Sprehre et Desperados FRH, seront de la partie.
Crédit : Scoopdyga

Jeudi 25 mai - 11h55 | Yeelen Ravier

Munich accueille la crème de la crème des dresseurs

Ce week-end, la ville de Munich, en Allemagne, accueille un CHI. En parallèle de sauteurs pour le CSI 3*, la grande piste se verra également foulée par les dresseurs du CDI 5*. Un joli plateau et du beau sport attendent les spectateurs...

LES ENJEUX

Dès demain, quelques-uns des meilleurs dresseurs du circuit se retrouveront sur les terres germaniques pour se disputer le Grand Prix, le Grand Prix Spécial et le Grand Prix Libre. 
La dotation, s'élevant à 70 000 euros, sera évidemment un attrait pour les prétendants à la victoire. Et pour le prestige évidemment, chacun aura à coeur de s'imposer dans l'une de ces épreuves 5*, pour succéder à Dorothee Schneider et Isabell Werth, qui avaient tout raflé lors de l'édition précédente.

Ce CDI 5* sera, enfin, une répétition pour les futures grandes échéances de la discipline, notamment pour les championnats d'Europe de Göteborg. 

À NE PAS MANQUER

La délégation allemande sera naturellement en nombre, et comptera leurs leaders ! Isabell Werth viendra avec Don Johnson FRH et Emilio 107. Sa coéquipière olympique Kristina Sprehe en sera également, accompagnée de son fidèle Desperados FRH. Dorothee Schneider, tenant du titre de deux Grands Prix l'an passé, tentera de remettre ses victoires en jeu avec Sammy Davis Jr. L'Autriche sera représentée par Evelyn Haim-Swarovski, Astrid Neumayer et Renate Voglsang, qui seront associés aux Dorina, DSP Rodriguez et Royal Happiness OLD. Pour les couleurs du Portugal, Daniel Pinto prendra part à la compétition avec Santurion de Massa, né dans l'Hexagone chez Sylvain Massa.

LES BLEUS

Aucun Tricolore ne prendra part ni au CDI 5*, ni au CDI 3*.

LE GUIDE

Le Grand Prix se déroulera vendredi, à partir de 16h30. Le Grand Prix Spécial se tiendra le lendemain à 13h, suivi du Grand Prix Libre dimanche, à 14h30.

À lire également...

Réagissez