Thomas Rousseau signe un Putch à Tours-Pernay

Crédit : FFE/PSV

Lundi 22 mai - 11h24 | Johanna Zilberstein

Thomas Rousseau signe un Putch à Tours-Pernay

Thomas Rousseau a remporté le Grand National de Tours-Pernay, hier. En selle sur Putch des Isles, le pilote fait un joli coup en s'imposant devant Frédéric Busquet sur Ti Pol du Plessis et Tony Cadet sur Uppsala del Cabalero. 

La première manche de cette troisième étape du Grand National n'a pas été de tout repos pour les soixante-dix couples engagés dans ce Grand Prix à 1,55m. Ils ne sont ainsi que quinze à signer un parcours parfait. Sophia Mariller, associée à Type Top du Monteil, se fait ainsi avoir par le chronomètre, et prend un point de temps dépassé. Margaux Rocuet sur Trafalgar Kervec, Guillaume Foutrier sur Tchin de la Tour ou encore Karim Florent Laghouag sur Talligor de la Tour commettent quant à eux tous la faute de trop. Huit points viennent entacher le compteurs d'Alix Ragot sur Pam'Ella du Moulin, tandis que Tony Hanquinquant écope de douze points avec Chacco Rouge. 
En seconde manche, Margaux Rocuet sur Qualifying de Hus, Cédric Hurel sur Touch of Class d'Ors, Perrine Mary sur Radjah de Turcis, Jonathan Chabrol sur Right Now Semilly et Walter Lapertot sur Right Pleasure commettent tous une ou plusieurs fautes. En ce qui concerne Édouard Mathé et Tabasco des Cabanes*TenderCapital, Joanna Parkinson et Golden Magic C, Marine Bouton et Zorro H, Alexandre Lerich et Tel Élu de St Siméon, Florie Laure Étien et Saphir du Frélut, Jonathan Chabrol et Commandor de Codre et Mathieu Noirot et Otello du Grasset, aucun ne va être assez rapides pour monter sur le podium, malgré d'excellents parcours. La troisième place est donc pour Tony Cadet sur Uppsala del Cabalero, moins rapide que Frédéric Busquet, deuxième avec Ti Pol du Plessis. Mais le plus rapide de tous a été Thomas Rousseau, qui signe une sensationnelle deuxième manche avec Putch des Isles, s'offrant la victoire.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez