Daniel Bluman fait trôner le drapeau israélien sur Madrid

Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Dimanche 21 mai - 19h25 | Johanna Zilberstein

Daniel Bluman fait trôner le drapeau israélien sur Madrid

Le petit Grand Prix du CSI 5* de Madrid est tombé dans l’escarcelle de Daniel Bluman, cet après-midi. En selle sur Bacara d’Archonfosse, l’Israélien a devancé deux Belges : Pieter Devos sur Apart et Jérôme Guéry sur Garifeld de Tiji des Templiers. 

Quarante-six couples ont pris le départ de ce petit Grand Prix à 1,55m, traditionnelle épreuve de clôture du CSI 5* de Madrid. Dès le début, les couples se sont montrés en forme puisque douze d’entre eux compostent leur ticket pour le barrage. Du côté des autres, ça ne passe qu’à une barre près, notamment pour le Canadien Éric Lamaze avec Fine Lady 5, l’Irlandais Denis Lynch sur RMF Zecilie ou encore l’Italien Alberto Zorzi avec Contanga 3. Pour d’autres, le score est plus lourd, à l’instar du Suédois Peder Fredricson, douze points avec H1M Carat Desire, l’Allemand Christian Ahlmann avec Dolocia, ou encore l’Égyptien Abdel Saïd, qui signe le parcours le plus lourd de la journée avec un total de vingt-huit points associé à Beauminka. Six pilotes ont quant à eux préféré se retirer, dont l’Irlandais Darragh Kenny sur Bolero 111 ou encore le Suédois Henrik von Eckermann sur Hermès de Mariposa. Côté Français, Kevin Staut rentre à l’écurie avec huit points associé à Aran.
L’autre Français en course, Simon Delestre, est bien de la finale au chronomètre, où il signe un parcours parfait avec Chadino, qui lui vaut la quatrième place. Il devance ainsi l’Américaine Laura Kraut, sur Constable II, le Belge Nicola Philippaerts sur Chilli Willi et l’Allemand Ludger Beerbaum sur Chacon, tous double sans-faute. Le Brésilien Pedro Veniss sur For Felicila, l’Espagnol Manuel Fernandez Saro sur Coreall, le Néerlandais Maikel van der Vleuten sur VDL Groep Idi Utopia, l’Américaine Audrey Coulter sur Alex et l’Espagnol Eduardo Alvarez Aznar sur Uqualin du Saulcy, s’éloignent tous de la victoire en fautant une ou plusieurs fois. Pour les trois autres, tout s’est joué au chronomètre. Avec 38’’45, Jérôme Guéry n’a pu prétendre qu’à la troisième place sur Garfield de Tiji des Templiers, juste derrière son compatriote, Pieter Devos avec Apart (38’’17).Mais le meilleur pilote aujourd’hui fut Daniel Bluman. L’Israélien signe ainsi un barrage parfait avec Bacara d’Archonfosse (38’’07), qui lui permet d’accrocher sa première victoire sous pavillon israélien dans une épreuve du plus haut niveau.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez