Mathieu Billot s'offre le doublé à Bourg-en-Bresse

Mathieu Billot et Shiva d'Amaury ont doublé la mise à Bourg-en-Bresse cet après-midi.
Crédit : PSV

Dimanche 21 mai - 17h22 | À Bourg-en-Bresse, Yeelen Ravier

Mathieu Billot s'offre le doublé à Bourg-en-Bresse

L'épreuve phare et finale du CSI 4* de Bourg-en-Bresse vient de re-sacrer Mathieu Billot ! Le Tricolore, tenant du titre de ce Grand Prix, a réitéré sa victoire en remportant une seconde fois la mise ! Mark McCauley et Alexandre Fontanelle ont conclu ce podium.

C'est à 15h que le temps fort final du CSI 4* de Bourg-en-Bresse, le Grand Prix à 1,60m, a débuté. Et c'est sur un parcours imaginé par le fin chef de piste italien Uliano Vezzani, et sous un chaud soleil, que cinquante couples se sont affrontés. Dès le début, la construction a montré ses difficultés, diverses et subtiles. Malgré l'absence d'un véritable juge de paix, il faut noter que le triple et le dernier obstacle ont occasionné bon nombre de fautes. 
Passé en cinquième, où aucun sans-faute n'était encore à applaudir, Emeric George a déroulé un joli tour, associé à Chopin des Hayettes, mais a fauté sur l'oxer numéro huit. La jeune Margaux Bost a hérité du même score aux rênes d'As de Papignies. Marc Dilasser non plus n'a pas réussi à remplir le contrat, fautant avec son champion de France Clifton Belesbat sur l'ultime obstacle. Ce dernier sera d'ailleurs tombé plus d'une dizaine de fois, pour le régional Romain Lavigne également. Le premier score vierge a finalement été bouclé au bout du douzième partant. Mathieu Billot, tenant du titre de l'épreuve, a signé un tour fluide et sans encombre avec son même Shiva d'Amaury. Deux cavaliers plus tard, c'est Constant van Paesschen qui l'a imité. Le Belge, de retour à haut niveau depuis quelques mois, a été parfait aux commandes de Compadre van de Helle. Après l'abandon de l'amazone Gudrun Patteet, le Tricolore Aldrick Cheronnet a péché sur l'entrée de triple aux rênes d'Atlantys by Wisbecq. Il pourra tout de même se réjouir, puisqu'il a confié partir avec Tanael des Bonnes au CSIO 5* de Saint-Gall dans quelques semaines.

Les têtes d'affiche Jérome Hurel et Timothée Anciaume échouant, l'Irlandais Mark McCauley a bouclé le troisième sans-faute sur Miebello, partant à mi-épreuve. Le parcours a effectivement été sélectif. Philippe Rozier, en selle sur l'ancien fidèle de Jérome Hurel, Quartz Rouge, a réalisé un bon passage, péchant tout de même en fin de parcours. Le couple semble en tout cas avoir trouvé leurs premiers automatismes. Scénario identique pour Abdelkebir Ouaddar et Saphir du Talus, qui ont accusé plusieurs fautes en bout de course, notamment sur la sortie du triple. Joliement accueilli, René Lopez n'a lui écopé d'aucune pénalité avec le puissant Big Brother. Seize points assez fastidieux pour Louis Bouhana et Qlandestin SAS, puis quatre sur l'entrée de triple pour Romain Duguet et Twentytwo des Biches, le couple deuxième de la finale de Coupe du monde d'Omaha. Déjà excellents les deux premiers jours pour un retour à haut niveau en fanfare, Alexandre Fontanelle et Prime Time des Vagues ont été les derniers à boucler le score vierge.

Mathieu Billot installe la pression

Tenant du titre, Mathieu Billot avait la lourde tache d'entamer ce barrage. Mais la Veste Bleue, qui partira d'ailleurs au CSIO 5* de Rome la semaine prochaine, n'avait pas dit son dernier mot. Aux rênes de Shiva d'Amaury, le Tricolore a signé un superbe sans-faute, vite mais sans doute prenable, en 42"35. Deuxième, Constant van Paesschen a essayé de rivaliser, partant dans un bon train. Malgré un bon parcours et un remarquable demi-tour sur l'avant-dernier vertical, le jeune belge, accompagné de Compadre van de Helle, n'a pu empêcher une faute sur le vertical numéro trois, ainsi que sur la première barre de l'oxer cinq. Mark McCauley a lui opté pour assurer quelque peu son sans-faute avec Miebello. L'Irlandais a franchi la ligne d'arrivée en 43"10. René Lopez, lui, a tenté d'allonger les foulées de son imposant Big Brother, réputé pour ne pas être l'un des plus rapides mais extrêmement respectueux. Déroulant un excellent tour sur son gris, le Colombien a laissé la dernière barre à terre. Dernier à pouvoir voler le doublé aux mains de Mathieu Billot, Alexandre Fontanelle a tout donné. Sur un Prime Time des Vagues flamboyant, le jeune Jurassien a été plus rapide, mais a fait tomber le tout dernier vertical. Bilan tout de même positif pour ce couple de retour, qui devrait faire encore parler de lui ces prochains mois.

Mathieu Billot a donc empoché la mise une deuxième fois d'affilée, et de manière incroyable ! Relevons tout de même la qualité du parcours qu'aura proposé aujourd'hui Uliano Vezzani, assez sélectif mais agréable à monter, d'après les dires des cavaliers, heureux d'avoir vécu cette nouvelle édition du CSI 4* de Bourg-en-Bresse.
 

À lire également...

Réagissez