Jump AEC : Fabrice Paris s’impose sur son concours

Fabrice Paris et Lavande des Forêts. Ph. Jennifer Decamp.

Mercredi 08 décembre - 11h04 | AnneClaireL

Jump AEC : Fabrice Paris s’impose sur son concours

Pour gagner les Grands Prix du Jump AEC, il fallait cette année, semble-t-il, être membre de l’Association des Ecuries de Concours de Basse-Normandie mais surtout faire partie de la team organisatrice... La septième édition fut en effet remportée par Franck Schillewaert et la huitième par Fabrice Paris et sa Lavande des Forêts.


 
Grâce à ses bons résultats, cet éleveur remporte aussi le trophée de meilleur cavalier et reçoit de la part de CDR Gauthier, une herse. Du côté des jeunes cavaliers professionnels, Claire Taja gagne ce trophée, elle est la cousine de Julien Epaillard et travaille d’ailleurs chez ce dernier au Haras de la Bosquetterie. Quant à François-Xavier Renimel il a reçu le titre de meilleur cavalier amateur.

 
Le mauvais temps aura malheureusement joué les trouble-fêtes sur cette dernière édition 2010 puisque vendredi l’équipe organisatrice a dû annuler toutes les épreuves. « On ne pouvait pas circuler dans Saint-Lô à cause de la neige, alors nous avons dû annuler et rembourser les 350 engagés ! Nous sommes très rapides dans les remboursements ou versements des gains, ceux de dimanche dernier avaient d’ailleurs été versés dès le lundi matin », tient à souligner le Président de l’AEC Antoine Courpied.

 
Dans le Grand Prix 1,35m du dimanche, ils étaient 34 partants au lieu des 61 engagés prévus. Neuf cavaliers auront trouvé le bon tempo pour sortir sans-faute. Malheureusement Laurent Goffinet et Robinson Maupiler terminent la première manche avec un dépassement de temps les privant du barrage. Avec un chrono de 35’36, Fabrice Paris et la jument qu’il a fait naître, Lavande des Forêts, s’imposent avec deux secondes de mieux que David Jobertie et la très bonne Pin up Ouistreham. Le cavalier portugais de la Bosquetterie, Duarte Romao, prend la troisième place avec Lalique. Laurent Goffinet aura bien essayé de se rattraper avec Léo Paluelle en 37’27 secondes, mais avec une faute il se classera quatrième.

 
A la cinquième place, on retrouve un David Jobertie bien en forme avec Premier de la Vallée. Sixième, Grégoire Hercelin et Normandy des Ifs continuent sur leur bonne régularité. Grégoire prendra aussi la huitième place avec Avanti d’Ive, un cheval que montait auparavant Alexandra Francart. Delphine Perez prend la septième place avec Prisca Saint Clair. L’ancienne championne de France des cavalières, Axelle Grossin et Play Boy des Forêts prennent la neuvième place. L’élevage des Forêts aura été décidément à l’honneur pour ce dernier concours Saint-Lois.

Du côté de l’ambiance, malgré le peu de public, le jump AEC a tenu ses promesses et organisé le samedi soir un jump rodéo. Une épreuve qu’il fallait courir le plus vite possible à cheval pour ensuite descendre et monter sur le taureau mécanique et tenir le plus longtemps possible. A ce petit jeu, c’est Rudy Cock qui s’impose. Rudy et son père sont des membres très actifs dans l’organisation des concours de L’AEC comme la dizaine de bénévole qui compose le noyau dur de cette équipe. « L’an prochain nous organiserons encore deux concours toujours aux mêmes dates et ils seront encore mieux que cette année car nous souhaitons toujours évoluer et réinvestir le peu de bénéfices que nous avons pu faire », concluait Antoine Courpied.


Jennifer Decamp

À lire également...

Réagissez