Les Français au top du Grand Prix CSI 2* de Fontainebleau

Guillaume Batillat termine deuxième avec Denitha
Crédit : Timothée Taupin

Dimanche 14 mai - 21h21 | Amandine Pohardy à Fontainebleau

Les Français au top du Grand Prix CSI 2* de Fontainebleau

L’apogée de ce week-end de compétitions à Grand Prix Classic a sans aucun doute été atteint lors du Grand Prix CSI 2*. Au terme d’un long barrage (vingt-quatre barragistes), Olivier Guillon a empoché la première place, suivi par Guillaume Batillat et Max Thirouin. Au pied du podium, des Français encore puisqu’Alexandra Francart saisit la quatrième place, Axel van Colen la cinquième, Mathieu Schmitt la sixième... Retour sur ce Grand Prix CSI 2* qui a vu bleu, blanc, rouge.   

Un parcours "simple mais bien adapté"

Après deux étapes qualificatives vendredi dans une épreuve avec barrage et samedi dans une épreuve de vitesse, le Grand Prix CSI 2* a laissé s’élancer soixante-dix couples. L’épreuve aux couleurs de Cheval Liberté a pris place sur le Terrain d’honneur. Débriefée avant le départ par Olivier Guillon et Timothée Anciaume, le parcours principal s’est révélé sans grandes difficultés, mais idéal pour les chevaux de huit ans présents dans cette épreuve, en pleine acquisition d’expérience. Les dénivelés habituels du Terrain d’honneur n’ont pas grandement handicapé les couples. L’obstacle verticale numéro cinq aux couleurs de Dada Sport placé en descente a probablement été le plus fautif du parcours. Au terme de ce premier parcours, vingt-quatre couples se sont qualifiés pour le barrage. Un ultime effort sans grande difficulté technique, mais demandant une bonne résistance physique aux chevaux en raison de la longueur du barrage. 
 

La France s’illustre

Le vice-champion du monde par équipes à Lexington en 2010, Olivier Guillon, s’est offert la première place sur son bon Vitot du Château avec un score vierge et un barrage en 41’’63. « C’est le premier Grand Prix de ce cheval. Il a une vraie intelligence de la barre, il est très rapide malgré sa petite taille -1,64m-. Son seul défaut est sa difficulté à se concentrer. Il peut parfois être étourdi et faire une faute. Il manque encore un petit peu de maturité mais il va prendre de l’expérience », décrypte le cavalier français. Guillaume Batillat juché sur Denitha, un hongre KWPN de neuf ans se place juste derrière Olivier Guillon avec un chronomètre de 42’’10. Max Thirouin, vient s’installer à la troisième place de ce Grand Prix grâce à deux scores vierges sur Utopie Villelongue et un barrage en 43’’32. Le couple ne fait que confirmer sa bonne forme. « Cette jument est super. Je lui ai remis l’embouchure qu’elle avait lorsqu’elle a terminé quatrième dans le Grand Prix 3* du Touquet le week-end dernier. Aujourd’hui, elle a été formidable. En venant à Grand Prix Classic, je voulais faire un parcours sans-faute dans chaque Grand Prix », et le pari est réussi pour le cavalier Francilien !
L’amazone Alexandra Francart s’est hissée à la quatrième place du Grand Prix. Elle a, à nouveau fait preuve d’une équitation parfaite, cette fois-ci sur l’étalon Volnay du Boisdeville, vice-champion de France des chevaux de sept ans. « C’est son premier Grand Prix, c’est une fierté absolue de l’emmener à ce niveau à cet âge-là. Il y a toute une histoire derrière ce cheval, il est né chez des amis, dans un élevage situé tout près de chez moi (au haras de Douais chez Hubert Hosteau, ndlr). Je peux affirmer que c’est un cheval qui a toutes les capacités pour faire du grand sport », s’est exprimée la cavalière avec une certaine émotion.  
 

Les performances inattendues

Les performances inattendues - Les Français au top du Grand Prix CSI 2* de Fontainebleau

Crédit : Timothée Taupin

Marc Dilasser que l’on attendait sur ce barrage avec son bon Utah van de Rock écope de quatre malheureux points de pénalité en raison d’un refus sur le deuxième obstacle. Guillaume Foutrier termine quant avec quatre points sur son premier parcours en raison d’un « manque d’expérience du cheval ». Belle surprise du côté des Brésiliens puisque Luiz Felipe de Azevedo Filho sur Chacito termine son premier parcours sans aucune faute, il s’exprimait avant le barrage : « Ma stratégie durant le barrage sera de faire ce que je peux. Le cheval manque d’expérience et moi je manque d’endurance ». Il termine son barrage avec quatre petits points et se classe à la dix-huitième place.
 
Les résultats ici
 
La semaine prochaine, le Grand Parquet ouvrira à nouveau ses portes pour l’ultime week-end de cette édition de Grand Prix Classic Spring Break. Il accueillera cette fois-ci un National Pro1, des épreuves Amateurs et Club.
 
 
Revivez les barrages des trois meilleurs cavaliers de cette épreuve.
 
 

À lire également...

Réagissez