Kent Farrington confirme sa place de numéro un à Windsor

Kent Farrington et Sherkan d'Amaury, ici à Anvers, ont remporté leur premier Grand Prix 5*.
Crédit : Sportfot (archives)

Dimanche 14 mai - 17h54 | Yeelen Ravier

Kent Farrington confirme sa place de numéro un à Windsor

Dernière épreuve du CSI 5* de Windsor, le Grand Prix dominical a décerné la victoire à Kent Farrington. Le numéro un mondial a montré qu'il était bien en forme, bouclant le meilleur des doubles sans-faute avec sa nouvelle recrue Sherkan d'Amaury. Lorenzo de Luca et Scott Brash se sont invités à ses côtés sur le podium.

À 15h10 heure française, et 14h10 heure locale, le Grand Prix 5* de Windsor a débuté, à proximité du grandiose Château de Windsor, en Grande-Bretagne. Sous les yeux de la Reine Elizabeth II et un temps plutôt clément, ce sont trente cavaliers qui se sont enchaînés pour tenter de signer un sans-faute.
Le premier d'entre eux à le signer a été Michael Whitaker. Chez lui, le légendaire cavalier a bouclé un tour parfait sur JB's Hot Stuff. Juste après, son coéquipier Tim Stockdale en a fait de même, associé à son étalon Selle Français Rouge de Ravel. La famille Whitaker était aussi représentée par William. Aux rênes de l'excellent Utamaro d'Ecaussinnes, ancien cheval de tête de Joe Clee, le Britannique a écopé de quatre points. Il a finalement terminé quinzième. John Whitaker a totalisé le même score, accompagné de Cassinis Chaplin. Très en forme ces derniers mois, l'Italien Alberto Zorzi a également concédé une faute en piste, aux commandes de la bonne Fair Light van't Heike. En selle sur l'exceptionnel Cornet Kalua, l'Autrichien Max Kühner a lui survolé le parours sans difficulté. Ce fut aussi un score vierge pour l'Italien Piergiorgio Bucci, qui avait choisi Bohemian Rapsody pour l'occasion. Sa compagne Janika Sprunger en a fait de même, en selle sur le bon mais sensible Aris CMS. Excellents déjà le week-end passé à Versailles, Jessica Springsteen et Cynar Va, de retour sur les terrains de concours européens, ont franchi la ligne d'arrivée sans pénalité. Sa coache Laura Kraut l'a imité quelques cavaliers plus tard avec Deauville S. Numéro un mondial depuis le début du mois de mai, Kent Farrington a montré qu'il méritait son brassard. L'Américain, associé à sa toute nouvelle et jeune recrue Sherkan d'Amaury, un fils de Kannan, a bouclé le score parfait. Eric L.amaze, sans grande surprise, a terminé un tour sans pénalité au compteur aux rênes de sa médaillée olympique Fine Lady 5. Scott Brash et Lorenzo de Luca ont complété ce groupe de barragistes, accompagnés d'Ursula XII et Halifax van het Kluizebos.
À noter, le lourd malheureux score de David Will. L'Allemand a accusé dix-sept points de pénalité avec Cento du Rouet.

Kent Farrington devance tout le monde

Dans ce barrage à douze, tous ont essayé d'arracher la victoire coute que coute. Premier à partir, Michael Whitaker a pris des risques. Le Britannique est sorti de piste avec deux fautes, associé à JB's Hot Stuff. Il a écopé du plus gros score de ce second tour. Max Kühner a lui opté pour la sécurité et a assuré son sans-faute aux rênes de Cornet Kalua, franchissant la ligne d'arrivée en 45"54. Piergiorgio Bucci, Janika Sprunger, Lauren Hough et Eric Lamaze ont tous concédé une barre sur la piste. 
Accueilli comme une star, l'ancien numéro un mondial Scott Brash a bouclé un score vierge en 40"97, associé à Ursula XII. Lorenzo de Luca, tout autant professionnel des barrages, a poussé son Halifax van het Kluizebos. L'Italien et son alezan ont signé un sans-faute en 40"85, prenant la tête provisoire. Mais Kent Farrington n'avait pas dit son dernier mot. Le numéro un mondial et médaillé de Rio a terminé son passage sans aucune pénalité au compteur, avec un chronomètre de 39"97. L'Américain a donc décroché ce Grand Prix 5* de manière méritée, ajoutant une nouvelle ligne à son palmarès, et de nouveaux points pour le classement mondial.
 

À lire également...

Réagissez

  • aleparisien - le 15/05

    C'etait Guy Williams et non Tim Stockdale.....