Les Anglais, confirment leur rapidité sur le petit Grand Prix du CSI 2* (vidéos)

Matthew Sampson sur Ebolensky
Crédit : PSV Morel

Dimanche 14 mai - 12h03 | Amandine Pohardy à Fontainebleau

Les Anglais, confirment leur rapidité sur le petit Grand Prix du CSI 2* (vidéos)

Ils n’auront pas fait le déplacement pour rien ! Depuis leur arrivée au Grand Parquet de Fontainebleau, les deux compères Matthew Sampson et Christopher Franks ont raflé les podiums. 

LES ANGLAIS IMBATTABLES

Venus avec leurs deux juments de tête, les Britanniques avaient bien prévu leurs plans et ont entamé un programme réfléchi et millimétré. Vendredi, Christopher sur sa jument Méga Times (Clinton x Heartbreaker) s’impose à la seconde marche du podium quand son acolyte arrive juste derrière sur Ebolensky (Megabyte x Goodtimes), sa grande grise qu’il qualifie de « folle mais incroyable ». Samedi, inversement de place, cette fois-ci, Matthew Sampson et sa KWPN de huit ans termine à la première place de l’épreuve de vitesse qualificative du Grand Prix CSI2*, Christopher Franks le suit de près puisqu’il s’installe à la troisième place toujours sur Mega Times. Aujourd’hui, engagés dans le Petit Grand Prix CSI 2* les deux comparses, sont partis l’un derrière l’autre (cinquante-deuxième et cinquante-troisième place) pour s’imposer à la première place (Matthew Sampson sur Ebolensky) et la deuxième place (Christopher Franks sur Mega Times). En allant chercher les brins d’herbe qui juchaient le tour du paddock, pour sa championne Matthew s’est exprimé avec émotion : « Elle est juste fantastique ». De son côté Christopher Franks a confirmé que les origines de sa jument Mega Times l’aidaient à combiner à la fois vitesse et qualité de saut, « c’est une jument qui tourne très bien ». Les deux anglais sont donc restés pieds et mains liés au sommet, durant ce week-end de compétition. 

 

LA FRANCE SUIT DE PRES 

Jérôme Hurel, seul français à avoir réussi à tutoyer les Anglais s’est imposé hier à la deuxième place, se glissant entre Matthew et Christopher. Aujourd’hui, le Français s’impose à la troisième place juste devant le Chilien Bernardo Naveillan sur Voisine de Normandie. « J’ai trouvé le parcours de ce petit Grand Prix trop simple », s’est exprimé le cavalier français. Il faut dire que le premier parcours comme le barrage de cette épreuve n’ont pas donné trop de fils à retordre aux cavaliers. Le terrain plat du Petit Parquet, associé à des courbes larges et des combinaisons simples ont amené vingt-cinq couples au barrage pour soixante-deux partants. 
 
Les résultats ici 

Revivez leurs barrages en vidéos 

À lire également...

Réagissez