Dernières qualifications avant le Grand Prix CSI 2* : les Britanniques se font remarquer

Crédit : Bastien Ramaël

Samedi 13 mai - 20h03 | Amandine Pohardy à Fontainebleau

Dernières qualifications avant le Grand Prix CSI 2* : les Britanniques se font remarquer

Quatre-vingt-cinq couples ont pris le départ dans cette épreuve de vitesse aux couleurs de Cambox Horse. À l’issue de cette épreuve qualificative, les vingt-cinq meilleurs couples ont obtenus leur ticket pour le Grand Prix CSI 2* du lendemain. Sur le podium : deux Anglais et un Français. Retour sur cette épreuve.  

RAPIDITE ET TECHNICITE AU PROGRAMME

Avant de s’éteindre pour accueillir le dernier jour de concours de la semaine, le terrain d’honneur a laissé place à la seconde et ultime étape qualificative pour le Grand Prix CSI 2* de dimanche. Ce parcours côté à 1,40m a imposé de nombreuses difficultés aux couples en lice. Mis à l’effort, les chevaux devaient composer avec de nombreux obstacles placés dans des dénivelés avec par exemple le vertical numéro huit placé sur la partie la plus ascendante du Terrain d’honneur ou encore un obstacle double dans une descente. La veille, dans la première étape qualificative, quarante-cinq couples se sont qualifiés. 

LES ANGLAIS TOUJOURS PLUS "FAST"

Le podium de cette épreuve qualificative était effectivement bleu blanc rouge, mais cette fois-ci pour la Grande-Bretagne. Deux cavaliers se sont imposés sur le podium, Matthew Sampson sur Ebolensky, une jument BWP de huit ans ont fait sensation, ils s’imposent comme le seul couple a passé en deçà de la barre des 70’’ avec un chronomètre de 69’’65. « Les origines de cette jument la prédestinent à sauter et c’est le cas, elle le fait très bien. C’est une jument au caractère très spécial, elle est un petit peu folle, mais elle est géniale. Sur la piste, elle se transforme et devient fantastique. Je lui ai fait vraiment confiance sur ce parcours, elle a été très attentive. Demain, je serai engagé avec mon cheval de tête sur le Grand Prix. Je suis vraiment ravi de cette première place. La piste est d’une grande qualité et l’organisation est super, tout le monde est très disponible. Ce concours est vraiment très bien », s’est exprimé le vainqueur. Juste derrière l’Anglais, c’est Jérôme Hurel qui vient s’installer sur la seconde marche du podium avec Viamdios d’Avril, un fils de Diamant de Semilly. Déjà qualifié la veille dans le Grand Prix à 1,45m avec Upton de Gravelotte, le cavalier n’a fait que confirmer sa bonne forme. À la troisième et dernière place, Christopher Franks a lui aussi fait honneur à la Grande-Bretagne sur sa toute bonne Mega Times. La jument de huit ans a su combiner force et rapidité et s’installe sur la dernière marche du podium grâce à un parcours en 70’’63. 

 

POINT SUR LES BLEUS 

Les Français se sont imposés en force puisqu’ils ont pris la quatre, cinq et sixième place grâce à Nicolas Paillot sur USA Normande, « c’est ma jument de Grand Prix, elle a beaucoup de caractère et de puissance, c’est ce qui fait sa force. » Timothée Anciaume s’est quant à lui installé à la cinquième place sur Unionne de l’Ilatte suivi par Adrien Rouchon et Scala des Champs. Alexandra Francart a une fois de plus fait preuve de la justesse de son équitation en finissant neuvième sur Volnay du Boisdeville. Clément Boulanger quant à lui s’impose à la dix-neuvième place sur Uranus d’Omonville. 

Les résultats de cette épreuve qualificative c'est ici ! 

 

À lire également...

Réagissez