Abdel Saïd arrache le trophée à Windsor

Abdel Saïd et Hope van Scherpen Donder ont arraché la victoire ce soir.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Samedi 13 mai - 18h34 | Yeelen Ravier

Abdel Saïd arrache le trophée à Windsor

C'est en fin de journée que s'est déroulée l'épreuve majeure du jour au CSI 5* de Windsor. Après un barrage à toute vitesse, c'est Abdel Saïd qui a décroché la victoire. L'Egyptien a terminé au nez des deux champions Ben Maher et Kent Farrington.

C'est 13h45 heure locale que l'épreuve phare du jour au CSI 5* de Windsor, à côté du fameux Château qui avait accueilli les championnats d'Europe en 2009, a commencé. Vingt-neuf cavaliers y étaient au départ, se préparant à un possible barrage, concocté par le chef de piste britannique Robert John Ellis.

Premier à se présenter sur la piste, Alberto Zorzi avait aujourd'hui choisi Rackham'Jo. Provisoirement monté par l'Italien depuis quelques semaines, l'ancienne monture d'Athina Onassis de Miranda a déroulé un joli parcours mais a écopé d'un point de temps. Le chronomètre imparti a visiblement posé problème, peut-être plus que les combinaisons techniques, puisqu'ils ont été quatre à subir le même sort. Laura Renwick et Heliodor Hybris, John Whitaker avec Talisman de Mazure, ainsi que William Whitaker sur Utamaro d'Ecaussinnes, l'exceptionnelle ancien crack de Joe Clee, ont été privés de barrage pour un seul point de pénalité. Dans la famille Whitaker, Michael était aussi engagé. Le champion a signé un tour à quatre points, associé à son fidèle Viking âgé de quinze ans. Janika Sprunger, aux rênes du subtil Aris CMS, a écopé du même score. Finalement, le premier sans-faute a été bouclé par Billy Twomey. L'Irlandais a été parfait sur son bon Diaghilev. Juste après lui, David Will n'a pas eu la même chance, sortant de piste avec treize points avec S I E C Copain. Très en forme ces dernières semaines, Lorenzo de Luca et Limestone Grey ne sont pas non plus parvenus à réaliser le score parfait, concédant une faute.

Le numéro un mondial a lui bien montré qu'il méritait son titre du mois. Kent Farrington, aux commandes de sa nouvelle recrue Dublin, a quitté l'arène sans aucune pénalité. Vainqueur du Grand Prix 5* de Vérone cet hiver, Abdel Saïd en a fait de même, associé à Hope van Scherpen Donder. Lourde contre-performance en revanche pour Bertram Allen et Molly Malone V, qui ont été éliminés. Max Kühner et PSG Future ont également subi une élimination. Eric Lamaze avec Chacco Kid, Marc Houtzager sur Sterrehof's Baccarat, Nicola Philippaerts avec H&MZilverstar T et Ibrahim Hani Bisharat sur Chactino.

Abdel Saïd en vitesse

Premier à partir, Billy Twomey a pris beaucoup de risques, sans que cela ne paie. L'Irlandais a concédé huit points de Diaghilev. Marc Houtzager, associé à Sterrehof's Baccarat, a lui écopé d'une faute. Ce sont finalement les deux seuls qui auront écopé de faute, Eric Lamaze et Ibrahim Hani Bisharat ne partant pas au barrage. Nicola Philippaerts, aux rênes de son olympique H&M Zilverstar T, a lui préféré assurer son second tour, franchissant la ligne d'arrivée en 47"72. Ben Maher et Kent Farrington, accompagnés de Don Vito et Dublin, ont tous les deux bouclé un sans-faute rapide. Abdel Saïd, toujours aussi insolent de vitesse, a signé un score vierge parfait avec Hope van Scherpen Donder. L'Egyptien a été le meilleur, s'adjugeant la victoire de manière incroyable.
 

À lire également...

Réagissez