Laëtitia du Couëdic au sommet du CSIO Jeunes cavaliers (vidéos)

Crédit : Timothé Taupin

Dimanche 07 mai - 18h15 | Amandine Pohardy et Quentin Ivaï

Laëtitia du Couëdic au sommet du CSIO Jeunes cavaliers (vidéos)

Laëtitia du Couëdic a triomphé au Grand Prix CWD du CSIO Jeunes Cavaliers organisé dans le cadre de Grand Prix Classic, cet après-midi au Grand Parquet de Fontainebleau. Avec Cheyenne 111 Z, la Suissesse s’est imposée avec près de deux secondes d’avance au barrage sur la Française Mégane Moissonnier, deuxième avec Umours Batilly.

Le dernier parcours pensé par Grégory Bodo a certainement été le plus technique vu sur le Grand Parquet de Fontainebleau durant ce premier week-end de Grand Prix Classic Spring Break. Le Grand Prix CWD du CSIO Jeunes Cavaliers, coté à 1,45m, n’a épargné aucun cavalier. Seuls quatre ont réalisé le parcours parfait. La rivière a ainsi causé de nombreux refus et même une chute. La palanque disposée devant la sortie a rendu ce parcours très compliqué pour les couples.
Sur son prodigieux Clear Concert, Sara Salom Abeldo a réussi un premier barrage incroyable qui n’a laissé personne indifférent. "Incroyable, talentueux, très bon", pouvait-on entendre dans les gradins autour du Terrain d’honneur. "J’ai trouvé le premier tour vraiment difficile et technique. Je suis vraiment contente de ce qu’a fait mon cheval. Sa qualité principale est son grand cœur, il est fait pour moi, nous formons un couple parfait", s’est-elle réjouie.
Mais l’Espagnole s’est vite retrouvée devancée par Mégane Moissonnier sur son Selle Français Umours Batilly. "Je suis très contente de mon cheval. Il a été très à l’écoute, il a fait ce qu’il pouvait", s’est exprimée la Française, finalement deuxième de ce Grand Prix. En effet, elle a elle-même été battue au chronomètre par la Suissesse Laëtitia du Couëdic, juchée sur Cheyenne 111 Z, ancienne monture du champion olympique Kevin Staut. "Ma jument est imbattable. Elle a été super dans la Coupe des nations et dans cette épreuve. Elle est imbattable!". Sa maman, Anne-Catherine Pieyre, venue admirer sa fille s'est également exprimée suite à cette victoire : " C'est magnifique, Laëtitia, a eu des hauts et des bas avec sa jument mais elles ont repris confiance. Maintenant, elle sont vraiment bien sensemble." Quant à elle, Lalie Saclier a été privée du podim, pénalisée de quatre points en raison d’une barre à terre avec Tescari’Jac.
Ainsi s’achève le premier des trois week-ends de ce Grand Prix Classic Spring Break. Après ces quatre journées de compétition internationale réservées aux jeunes, dès jeudi prochain, place aux épreuves Seniors avec des CSI 2, 1, Amateurs et Jeunes Chevaux.

Les résultats ici 

À lire également...

Réagissez