Nina Malleveay s’offre le Grand Prix CWD du CSIOJ (vidéos)

Crédit : PSV Morel

Dimanche 07 mai - 16h04 | Amandine Pohardy et Quentin Ivaï

Nina Malleveay s’offre le Grand Prix CWD du CSIOJ (vidéos)

Première épreuve de la journée sur le Terrain d’honneur du Grand Parquet, le Grand Prix CWD du CSIO Junior organisé dans le cadre de Grand Prix Classic a couronné la France grâce à un barrage très bien monté par Nina Mallevaey. 

L'ESSENTIEL

Cinquante-deux couples se sont élancés dans le Grand Prix à 1,40m CWD du CSIO Junior de Grand Prix Classic Spring Break. Seuls neuf ont pu accéder au barrage. Il faut dire que le parcours pensé par le chef de piste par Grégory Bodo, assisté de Cyril Cœur et Bastien Salmon, a donné du grain à moudre aux cavaliers. La dernière ligne droite composé d’un triple, d’un vertical et d’un gros oxer a représenté la plus grosse difficulté pour les Juniors.
Au barrage, Jeanne Sadran et son hongre AD Reflet d’Azif se sont élancés en premier, réalisant un joli sans-faute. Le couple s’est retrouvé devancé par l’Espagne représentée par Otti Verdu Vidal sur Top Lulu finissant à la très honorable deuxième place : "Le premier tour était très technique, il amenait facilement à la faute. Je remercie la fédération espagnole de m’avoir permis de venir ici. Je suis vraiment heureuse, Top Lulu a très bien sauté." L’Autrichienne Lisa Maria Raüber a complété le podium avec Cuyano. Thibault Philippaerts et son hongre Extra ont terminé à la cinquième place: "Mon barrage était bon, mais j’ai du mal à prendre de la vitesse avec mon cheval." La Belgique est également représentée par Marthe Heudens et Best Mix Elien. La France s’est aussi hissé aux septième et neuvième places respectivement grâce à Dylan Ringot et Nesrine Mason, associés à Tip Top des Vans et Urika du Biolay. Le Danemark a aussi répondu présent grâce à Clara Hallundbaek et au BWP Dakar. 

LES BLEUS

Cette épreuve a vu s’élancer vingt-six français. Après dix parcours fautifs, c’est Jeanne Sadran qui a réussi le score vierge sur la talentueuse AD Reflet d’Azif. La jument, propriété de Grégoire Duprez, St Pierre Azif et la société Chev’El, est doté de beaucoup de classe. Passée sous la selle d’Alberto Zorzi en CSI 5*, la Selle français évolue sous la selle de Jeanne Sadran depuis fin 2015. Dylan Ringot et Tip Top des Vans se sont hissés à la septième place. Élisa Mellec et Renarde Rumel ont pris la onzième place avec quatre points de pénalité. Cyrielle Deboffle, Tom Dellenbach et Victor Senegas sont venus clore la liste des cavaliers classés. Dernière à s’élancer dans le barrage, Nina Mallevaey a finalement emporté sur Solitude au Vent. 

LES GAGNANTS

Nina et Solitude ont débuté les concours au début de l’année 2016 dans des épreuves à 1,25m et ont progressé jusqu’à se classer régulièrement en CSI 2 et 3*. "Je voulais vraiment gagner cette épreuve, je me suis couchée tôt hier pour être en forme aujourd’hui et cela a payé. Je suis très contente de ma jument. Le premier parcours était assez complexe dans le tracé. Au barrage, je ne sais pas vraiment où j’ai gagné du temps puisque j’ai terminé seulement dix-huit centièmes devant Otti Verdu Vidal. Je suis vraiment heureuse", s’est réjouie la Française. Son amie Joy Pais Alves, venue l’épauler à Fontainebleau, qualifie le couple de "deux guerrières". "Elles accumulent les victoires car elles s’entendent très bien, Nina l’a formé depuis ses débuts. Je suis très fière d’elles", conclut-elle.

Les résultats ici 

À lire également...

Réagissez