Kent Farrington monte sur le toit du monde

Crédit : Richard Juilliart/FEI

Jeudi 04 mai - 16h13 | Johanna Zilberstein

Kent Farrington monte sur le toit du monde

Kent Farrington a supplanté son compatriote McLain Ward au classement mondial. Le voilà donc meilleur cavalier du monde pour la première fois.

Voilà une belle opération pour Kent Farrington. L'Américain a devancé en mai son compatriote McLain Ward pour monter tout en haut du trône mondial. Les vingt-trois points qui les séparaient n'auront donc pas résister au mois d'avril. Une victoire dans une épreuve du CSI 5* d'Anvers avec Sherkan d'Amaury puis une autre au CSI 5* de Miami et une deuxième place au CSI 5* de Shanghai avec Creedance auront mené le pilote au sacre. McLain Ward, magnifique vainqueur de la finale de la Coupe du monde d'Omaha fin mars, est désormais deuxième, devant l'Allemand Daniel Deusser.
Dans le reste du top dix, on retrouve le Canadien Éric Lamaze, en progression d'une place, qui permutte donc avec l'Allemand Christian Ahlmann. L'Italien Lorenzo de Luca fait un petit bond de cinq places pour entrer sixième, devant l'Allemand Marcus Ehning, plus une place. Meilleur Tricolore, Kevin Staut passe de la septième à la huitième place, tandis que Simon Delestre descend de la sixième à la neuvième. Huitième le mois dernier, le Britannique Scott Brash referme maintenant le top dix. 
Derrière, on retrouve notamment le Néerlandais Maikel van der Vleuten, plus quatre places, l'Allemand Ludger Beerbaum, moins deux places, le Belge Niels Bruynseels, qui passe de la vingt-troisième à la treizième place. Pénélope Leprevost descend de deux places, et pointe maintenant au quatorzième rang. Une place en moins également pour Roger-Yves Bost, dix-huitième.
Un peu plus loin, on retrouve Patrice Delaveau (quarante-troisième), Julien Épaillard (quarante-huit), Philippe Rozier (quatre-vingt-neuf), Harold Boisset (quatre-vingt-quatorze) et Mathieu Billot (cent sept).

À lire également...

Réagissez