Le hunter fleurit à Lamotte-Beuvron

Crédit : Frédérique Monnier

Lundi 24 avril - 13h51 | À Lamotte-Beuvron, Frédérique Monnier

Le hunter fleurit à Lamotte-Beuvron

De mardi à dimanche, le Parc équestre fédéral a accueilli la deuxième édition du Printemps du style. Cet événement qui rassemble tous les acteurs du hunter, cavaliers, juges et chefs de piste allie formation et compétition en proposant par modules de deux jours, des stages pour les cavaliers encadrés par les experts fédéraux de la discipline et des cours pour les officiels de compétition, avant une mise en pratique sur des compétitions Club ou Amateurs.

Plus de trois cents cavaliers profitent des stages sur la semaine et sept cent cinquante ont engagés sur les trente-et-unes épreuves Clubs et les soixante épreuves Amateurs et Style. Soixante-six officiels ont fait le déplacement au Parc fédéral de Lamotte-Beuvron pour parfaire leurs connaissances. "Il y a davantage de participants que l’an passé pour les stages de cavaliers et de juges", constate Jacques Robert, président des commissions de la Fédération française d'équitation haut niveau pour les trois disciplines olympiques. "Le niveau des cavaliers connaît une aussi une nette amélioration." Pour le capitaine Ludovic Bizet, champion de France de hunter Amateur Élite 2016, "le Printemps du style est un moment important car tous les acteurs de la discipline se rencontrent, ce qui permet de partager une base de formation commune". Et le juge et directeur du centre équestre militaire de Draguignan, venu encadrer les stages cavaliers et juger les épreuves, continue : "cela ne peut que faire évoluer la discipline car les stages touchent aussi ceux qui recherchent une équitation juste en saut d’obstacles." Adeline Wirth, qui a contribué à la venue du hunter en France, a fait aussi le déplacement à Lamotte pour former et juger. "Grâce à cet événement, le hunter se développe", se réjouit-elle. "Les enseignants ont compris que le hunter équitation est une excellente formation pour les cavaliers de saut d’obstacles. Le développement du hunter style où l’on recherche un cheval très régulier, en équilibre, dressé et aux ordres, passera à mon avis par la préparation des jeunes chevaux car c’est un excellent moyen pour les faire progresser."
À l’origine du Printemps du Style, Claude Lanchais, Conseillère technique nationale en charge du hunter, considère désormais que cette semaine de formation et de compétitions va se pérenniser. "Nous avons de bons retours des participants qui nous ont demandé de poursuivre l’événement que nous allons améliorer pour plus de confort pour tous. Maintenant, en Club, les enseignants ont compris que le hunter est bénéfique pour leurs cavaliers et chevaux mais il reste en encore du travail à faire du côté des Amateurs pour qui aussi le hunter est bénéfique." Pour attirer cette catégorie de cavaliers vers le hunter, deux événements sont annoncés pour 2018 : la mise en place d’un circuit "hunter tour" de niveau Amateur 1 et Élite (il n’y a pas de niveau Pro en hunter) sur le modèle du Grand National et la création de compétitions internationales.

À lire également...

Réagissez

  • Figaro - le 27/04

    La question de l'indice des chevaux de Hunter a également été soulevée lors du forum qui a réuni tous les participants de ce 2ème rassemblement national de la grande famille du Hunter. Ce serait en effet un moyen de mieux valoriser ces excellents chevaux dont le mental à toute épreuve associé à un bon niveau de dressage, est un gage de réussite. Cela ne pourrait que favoriser le commerce dont les éleveurs ont évidemment un grand besoin. En tous les cas cette discipline , tout compte fait très ludique, fait des adeptes auprès des clubs qui en ont compris tout l'intérêt pour leurs cavaliers. Merci aux "pères fondateurs" du Hunter en France, avec des personnalités emblématiques comme Madame Michèle Cancre qui était présente au Parc Equestre Fédéral de Lamotte-Beuvron, d'y avoir toujours cru. Merci aux enseignants qui prêchent inlassablement la bonne parole d'une équitation à la Française faite de légèreté et de fluidité, à l'image de l'Ecuyer du Cadre Noir multi médaillé en Hunter Eric Deyna qui dispensait ses précieux conseils chaque matin. Pour en savoir plus sur la discipline du Hunter et peut-être devenir vous-même "Hunteriste" , vous pouvez consulter le très complet "guide fédéral du Hunter" ou bien encore le site Hunter-Facile ...