Karim Laghouag s'impose facilement à Pompadour

Crédit : Scoopdyga (archives)

Dimanche 23 avril - 19h07 | Johanna Zilberstein

Karim Laghouag s'impose facilement à Pompadour

C'est fait pour Karim Laghouag. Le cavalier de l'Écurie Antarès-Horsealot a remporté l'étape du Grand National de Pompadour, devant Thomas Carlile sur Upsilon (Écurie Maximat-Naturalife) et Maxime Livio sur Tina de la Fieffe (Écurie Greenpex).

Magistrale de bout en bout. Voilà comment qualifier la compétition de Karim Laghouag (Écurie Antarès-Horsealot) et Entebbe de Hus, qui ont mené le Grand National de Pompadour de bout en bout. Une suprématie que les champions olympiques ont donc confirmé aujourd’hui en signant un hippique sans la moindre faute. Avec un total de 40.4, le même que depuis le dressage, le couples s’impose facilement et naturellement, devant Thomas Carlile (Écurie Maximat-Naturalife), qui retrouve sa deuxième place du dressage avec Upsilon en signant lui aussi un parcours parfait sur le dernier test (44.5). En embuscade à l’issue du cross, Maxime Livio (Écurie Greenpex) réalise une belle opération en prenant la troisième place avec Tina de la Fieffe (44.8) et la quatrième avec Opium de Verrière (48.2). Un petit bond en avant qu’il signe également grâce aux deux fautes de Gwendolen Fer (Écurie Antarès-Horsealot) et Romantic Love, qui quittent donc le podium (49.3).
Derrière, on retrouve Nicolas Touzaint (Écurie Equithème-Loen), sixième avec Crocket 30 après deux points sur l’hippique (51.2), devant Gwendolen Fer sur Traumprinz, une faute (53.7), Camille Lejeune (Écurie Forestier) sur R’du Temps Blinière, sans-faute (54.4), Astier Nicolas sur Molakaï, six points (57.7) et Hélène Vattier (Royal Horse-Bellenergia) sur Quito de Balière, quatre points (58.6).
Petite contre-performance de Cédric Lyard (Royal Horse-Bellenergia), qui sort de piste avec dix points sur Qatar du Puech Rouget, qui sort donc du top dix. Cet hippique a également été fautif pour Denis Mesples (Forestier), quatorze points avec Oregon de la Vigne, et Didier Willefert, qui écope de dix-sept points toute pénalité confondues avec Tsar du Manaou*Mili.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez