Jump AEC : la répétition avant le 2* des Gucci Masters

Franck Schillewaert et les propriétaires de Norway. Ph. Jennifer Decamp.

Mardi 30 novembre - 11h42 | AnneClaireL

Jump AEC : la répétition avant le 2* des Gucci Masters

Le Jump AEC (Association des Ecuries et Concours de Normandie) ne cesse de prendre de l’ampleur, sa septième édition aura été une nouvelle fois un succès avec la victoire comme l’an dernier dans le Grand Prix Pro 2 d’un de ses membres actifs, [Franck Schillewaert] avec [Norway de la Lande]. Déjà vainqueur la semaine précédente du Grand Prix à 1,45m de Montivillers, Franck était venu préparer le CSI 2* des Gucci Masters.


 
« Norway fait une fin de saison formidable. Il était aussi deuxième du Grand Prix 2* de Caen. Il est inépuisable, il a besoin de beaucoup tourner pour être compétitif et délié. Il était déclassé dans ce Grand Prix Pro 2 à 1,35m, mais comme le règlement le permet, beaucoup de cavaliers en ont profiter pour venir préparer les Gucci », explique heureux, l’éleveur de Norway, Pierre Leconte. L’autre bon étalon de l’élevage, Marquis de la Lande, fera son retour la saison prochaine après avoir été arrêté à cause d’une sème au pied. « Nous n’avons pas voulu prendre de risque, il aurait pu tourner, mais nous préférons prendre notre temps. Etre patient c’est la bonne recette car si on regarde les débuts de Norway, il était très difficile et ce n’était pas gagné d’avance ! », affirme Pierre Leconte. « Nous sommes très content pour Franck car il a toujours voulu faire du haut niveau alors les quelque Coupes des nations et sa sélection pour aller courir le CSI2* des Gucci, c’est une belle récompense », conclut-il.

 
Le public aura pu aussi applaudir la belle prestation de Made in Sémilly, récent vainqueur du Grand Prix du CSI 4* de Caen. Florian, pour treize centièmes de trop, prend donc la deuxième place avec cet étalon, mais il se classe aussi troisième avec Ouragan du Puchet. La quatrième place revient à un autre couple qui ira comme Florian à Villepinte le week-end prochain, il s’agit de Frédérique Busquet et la très bonne Kannan grise, Plume de la Roque. Cinquième le jeune six ans, Zwiep des Fontaines aura montré son bon potentiel avec Jeroen Zwartjes. Ils étaient quinze cavaliers sur les cinquante-neuf partants à sortir sans-faute du premier tour monté par Alain Lhôpital. Grégoire Hercelin prendra la sixième place avec Normandy des Ifs alors que Marc Dilasser aura tout tenté avec la rapide et respectueuse jument appartenant au Haras de Hus, Wicky de Montsec VDL. Il clôturait son splendide tour avec deux secondes de moins que Franck Schillewaert, mais avec une barre de trop. Jean-Luc Dufour se classe huitième avec la fille de Cumano, Nereides.

 
Organisé par une équipe de cavalier professionnel composée en partie de Fabrice Paris, Frank Hériveaux et Frank Schillewaert, Sylvain Montigny, Rudy Cock, Antoine Courpied et le vétérinaire Denis Hubert, le jump AEC a accueilli dans les infrastructures du CPE de St-Lô plus de mille engagés dont quatre-vingt-dix cavaliers professionnels. Organisé sur deux week-ends consécutifs, ce convivial concours est très apprécié. « Nous organisons vingt-deux épreuves, quatre Grands Prix Pro 2 et deux Grands Prix Am. Nous étions vite complet alors nous avons demandé quatre-vingts invitations supplémentaires. Nous avons fait divers aménagements pour apporter un plus au concours comme avec les deux nouvelles estrades pour la restauration, ou les trois petits chapiteaux pour accueillir nos nombreux cocktails. Aujourd’hui les subventions pour un tel concours représentent seulement 3% de notre budget, nous avons toute la logistique pour faire un beau concours Pro 1, il nous manque un petit peu plus d’aide publique pour y arriver », affirme le Président de l’AEC, Antoine Courpied. Prix du champion, soirée Karaoké, ou taureau mécanique prévu le week-end prochain, les cavaliers reviennent souvent pour l’ambiance chaleureuse du jump AEC.

Jennifer Decamp

À lire également...

Réagissez