Anvers prend un nouveau virage

Crédit : DR

Mardi 18 avril - 16h09 | Johanna Zilberstein

Anvers prend un nouveau virage

Le Jumping d'Anvers prend une nouvelle tournure cette année. Car s'il n'est plus étape du Longines Global Champions Tour, le concours belge peut désormais se targuer d'être le premier CSI 5* à accueillir le Jumping Clash Challenge.

LES ENJEUX
Le Jumping d'Anvers prend cette année un nouveau virage. S'il n'est plus étape du Longines Global Champions Tour, le concours belge va devenir le premier CSI 5* à recevoir le Jumping Clash Challenge. Testé à Madrid en novembre dernier, ce nouveau format de compétition va connaître quelques modifications, mais semble déjà attirer pas mal de très bons cavaliers. Preuve en est, les quatre têtes de séries, à savoir Daniel Deusser, Christian Ahlmann, Éric Lamaze et Simon Delestre, font toutes partie du haut du classement mondial.

À NE PAS MANQUER
De nombreux très bons cavaliers seront en piste dès demain à Anvers. Les Allemands Daniel Deusser, Christian Ahlmann et Marcus Ehning seront là, tout comme l'Américain Kent Farrington ou encore le Canadien Éric Lamaze. Les Belges Gregory Wathelet et Jérôme Guéry, vainqueur du Jumping Clash Challenge à Madrid, ont également répondu présents, tout comme l'Irlandais Billy Twomey. Le Suisse Romain Duguet et le Suédois Henrik von Eckermann, tous les deux sur le podium de la finale de la Coupe du monde d'Omaha il y a quelques semaines, viendront poursuivre leur saison en Belgique, à l'instar du Belge Constant van Paesschen, du Brésilien Marlon Modolo Zanotelli et de la Portugaise Luciana Diniz.

LES BLEUS
Cinq cavaliers tricolores seront en piste. Patrice Delaveau présentera Aquila*HDC et Carinjo*HDC tandis que Simon Delestre montera Troïka d'Enfer et Qlassic Bois Margot. Julien Épaillard sera associé à Safari d'Auge et Sheriff de la Nutria tandis que Pénélope Leprevost fait le déplacement avec Flora de Mariposa et Vagabond de la Pomme. Enfin, Kevin Staut montera Vriska de Blondel et Elky van het Indihof*HDC.

Les cavaliers engagés ici

À lire également...

Réagissez