L'Irlande est de retour au Grand Parquet

Crédit : Camille Kirmann

Dimanche 16 avril - 20h30 | Camille Kirmann

L'Irlande est de retour au Grand Parquet

Quel beau Grand Prix qu’ont livré les 29 partants du CSIOP cet après-midi à Fontainebleau ! Malgré 4 couples tricolores au barrage, la France a laissé échapper une quatrième victoire d’affilée dans cette épreuve mythique du BIP, au profit de l’Irlande qui renoue avec le succès.

La reconnaissance du parcours, faite au micro par celui qui était deuxième l’an passé, Thomas Scalabre, laissait entrapercevoir une belle épreuve : "il va falloir être endurant car le terrain est bien utilisé dès le n°3" expliquait le champion d’Europe par équipes, "il y a la même ligne triple / oxer qu’il y a deux ans et elle avait fait des dégâts et l’abord de la palanque (l’avant-dernier) peut se faire en 5 ou 6 foulées". Si les cinq premiers partants, dont Léo-Pol Pozzo (Fra) et Shamrock du Gite puis Elize van de Mheen (Ned) et Gregory 55, pourtant tous deux à 0+0 dans la Coupe hier, ont connu quelques difficultés, la Néerlandaise Charlotte Kuijpers signe un premier sans-faute avec son Kosmo van Orchid’s, désormais hongre. Le barrage est ouvert dès la cavalière, suivante, la tenante du titre Jeanne Sadran, en selle sur Rominet de Bruz. Jolie surprise du jour, la tricolore Laura Dequevy est également sans-faute avec Hazelrock Fizz, rejointe au barrage quelques parcours plus loin par l’Irlandais Ruari Clarke, en selle sur Knockroe Little Mike. Sa compatriote Lucy Shanahan, puis la tricolore Camille Favrot se qualifient également, aux rênes respectives de Cinderella Girl et Uhelem de Seille. Quatre autres pilotes feront de même : la Française Charlotte Lebas et son étalon Quabar de Monceaux, impériaux ce week-end, les Irlandaises Kate Derwin (Cul Ban Mistress) et Cora Sharkey (Whos Arco), l’Allemand Lars Berkemeier s’intercalant au passage avec Luna S. Le barrage n’offrait pas nécessairement d’options, mais il fallait galoper !

Charlotte Kuijpers s’applique et réédite : après sa troisième place l’an passé, elle prend le rang quatre. Jeanne Sadran elle, ne peut éviter une barre et prend la sixième place, belle régularité après sa victoire l’an passé. Laura Dequevy puis Ruari Clarke sont à huit et quatre points pour les places neuf et sept, alors que Lucy Shanahan galope pour s’offrir un nouveau leadership avec deux secondes de mieux. On sait Uhelem de Seille disponible et rapide au sol, même si son galop n’est pas comparable à certains de ses concurrents. Et pourtant, Camille Favrot le sollicite, notamment devant les verticaux, et le petit génie répond, faisant gagner de précieuses secondes à sa pilote : quatre secondes de gagnées. La victoire semblait acquise, mais c’était sans compter sur Kate Derwin… malgré deux glissades qui heurtent un peu son rythme, elle ôte à nouveau deux secondes au temps de référence. Ni Charlotte Lebas, ni Lars Berkemeier, ni Cora Sharkey ne feront mieux. Pugnace, la cavalière de l’équipe de France voit son étalon s’arrêter après une grosse galopade, tandis que les suivants commettent une puis deux fautes. Eux trois décrochent les places huit, dix et cinq. Irlande, France, Irlande, c’est donc le podium sur lequel il fallait miser cette année pour ce Grand Prix du CSIOP. Les vestes vertes renouent avec la victoire de superbe manière sur l’herbe du Grand Parquet !

À lire également...

Réagissez