La retraite a sonné pour Flexible

Rich Fellers et Flexible lors de la finale de Coupe du monde l'an dernier.
Crédit : Scoopdyga

Samedi 08 avril - 10h09 | Yeelen Ravier

La retraite a sonné pour Flexible

Le fidèle champion de l'Américain Rich Fellers, Flexible, part à la retraite. À vingt-et-un ans et après une très longue carrière à succès, l'étalon alezan fera ses adieux officiels le 6 mai, juste avant le Grand Prix national de Del Mar.

C'est hier que son cavalier américain a confirmé la nouvelle, au site NoelleFloyd.com. "Je ne pense pas être quelqu'un de très émotif, mais je l'ai été pour prendre cette décision. Cela a été vraiment difficile pour moi. Je voulais continuer avec lui et partir en concours cette année", a expliqué Rich Fellers au site américain. "Je sais que ce cheval aurait pu encore gagner tant d'épreuves, mais ce n'est pas une raison pour continuer. Cela m'a pris quelques temps pour l'accepter. il est en bonne santé, en bonne condition, heureux. Mais évidemment, à vingt-et-un ans, le moment de reproduire à sonner. Même si il a l'air si en forme, c'est important de ne pas nier les effets de l'âge. Il va rester ici, avec nous, pour le reste de sa vie. Nous avons passé un accord avec Harrie, Mollie et Shelley, et il m'appartient maintenant." 
 

 - La retraite a sonné pour Flexible

Crédit : Scoopdyga

En dix ans de carrière, le fils de Cruising, et Safari par la mère, aura évidemment vécu des moments d'anthologie sous la selle de son fidèle cavalier. Ensemble depuis plus une décennie, le duo a été l'un des piliers de l'équipe des Etats-Unis. Lauréat de dizaines de Grands Prix de Coupe du Monde en Outre-Atlantique, le couple aura surtout remporté haut la main la finale de Coupe du monde de 's-Hertogenbosch en 2012, devant Steve Guerdat et Pius Schwizer. Deuxième du Grand Prix du CSIO 5* de Saint-Gall en 2011, deuxième à Calgary l'année suivante, les deux compères ont même été sélectionnés en août pour partir aux Jeux olympiques de Londres, y terminant huitième en individuel.
Au total, le crack n'a participé à pas moins de sept finales de Coupe du monde.

À lire également...

Réagissez