’’Globalement, je suis plutôt content’’, Philippe Guerdat

Crédit : Scoopdyga

Lundi 03 avril - 03h02 | À Omaha, Johanna Zilberstein

’’Globalement, je suis plutôt content’’, Philippe Guerdat

Chef d'équipe de cavaliers tricolores pas forcément en réussite sur toute la durée de la finale de la Coupe du monde, Philippe Guerdat dresse un bilan mitigé mais globalement positif des parcours de Kevin Staut, Simon Delestre et Éric Navet.

"Éric a été en progressant tout au long de la compétition. Les quelques fautes sont surtout dues au fait que Catypso n'a pas l'habitude de courir des épreuves de ce niveau. Mais on peut dire que tous les deux ont fait un super championnats. Chaque jour, Éric est devenu un peu plus hargneux, il a vraiment retrouvé le goût du haut niveau. Ce n'est que du positif pour lui.
En ce qui concerne Kevin, vendredi, Rêveur n'était pas à 100% mais on l'a bien retrouvé en deuxième manche aujourd'hui. Bien sûr, il y avait moins de pression, ça peut jouer, mais je pense pas que ce facteur ait une influence sur Kevin.
Quant à Simon, il est bien sûr un peu déçu mais nous savions que Chadino a du mal à sauter les bidets. Globalement, ce n'était pas si mal et il s'est bien battu jusqu'au bout. Pour un premier championnat, Chadino fait plutôt une bonne prestation. Ceci dit, il faut encore le revoir à l'extérieur pour voir s'il pourrait prétendre aux championnats d'Europe.
Globalement, je suis plutôt content. Aujourd'hui, nous avons fait une bonne journée. Sur cette finale, nous ne sommes pas parmi les premiers mais c'est aussi la loi du sport. Ce n'est pas toujours les mêmes qui gagnent. Je ne pourrais pas dire ce qui a manqué. Nous avons peut-être fait une erreur de planning mais, honnêtement, je ne pense pas."

À lire également...

Réagissez