Quenelle du Py ne devrait pas poursuivre la finale de la Coupe du monde

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 31 mars - 17h07 | À Omaha, Johanna Zilberstein

Quenelle du Py ne devrait pas poursuivre la finale de la Coupe du monde

Coup dur pour l'équipe de France et pour Olivier Robert. L'Aquitain ne devrait pas pousuivre la finale de la Coupe du monde pour laquelle il a durement travaillé. Sa jument, Quenelle du Py, s'est en effet blessée à un antérieur.

C'est un Olivier Robert extrêmement déçu que l'on retrouve ce matin au CenturyLink Center d'Omaha. En cause, une blessure de sa jument, Quenelle du Py, sans doute survenue hier. "Quand je suis arrivé pour la monter ce matin, j'ai tout de suite vu que quelque chose n'allait pas. Il s'agit d'une contusion au pied, sur un antérieur. On ne sait pas encore exactement de quelle nature est la blessure mais il se passe quelque chose dans son pied. Les vétérinaires et le maréchal-ferrant s'occupent d'elle en ce moment-même." Les causes de cette blessure n'ont quant à elles pas pu être déterminées. "On ne sait pas trop si elle s'est blessée au paddock ou en piste. C'est très certainement dû à une mauvaise réception."
Et si, pour le moment, le couple n'a pas déclaré forfait, cela ne semble malheureusement n'être qu'une question d'heures. "Nous allons prendre une décision en début d'après-midi et décider si oui ou non nous actons le forfait. Une chose est sûre, c'est que nous ne prendrons aucun risque. Elle n'a que treize ans et, même si cette finale représente beaucoup pour moi, je l'aime beaucoup trop pour lui faire courir un risque pour sa santé. Elle passe avant tout."
C'est un coup très dur pour l'Aquitain, qui avait fait de cette finale l'objectif principal de sa saison. "C'est surtout difficile pour moi et pour mon égo. Cette finale, c'était avant tout une échéance personnelle. Mais je préfère que Quenelle n'ait qu'une blessure au pied dont elle va se remettre plutôt qu'une crise de coliques... J'ai au moins eu la chance de trouver ma jument sur ses quatre pieds", explique-t-il, rappelant sans cesse que le bien-être de sa grande dame alezane passe avant toute autre chose.
Et quelle que soit l'issue de ce triste coup du sort, Olivier sera là pour encourager ses coéquipiers. "Maintenant, nous devons espérer que Kevin et Simon fassent de bons résultats. Tout le week-end je serai là, à leurs côtés, pour les encourager."

À lire également...

Réagissez