’’J'ai plus que jamais envie de faire du haut niveau et mes chevaux sont prêts pour cela’’, Cédric Angot

Crédit : Scoopdyga

Mercredi 22 mars - 14h52 | Laure Eliot

’’J'ai plus que jamais envie de faire du haut niveau et mes chevaux sont prêts pour cela’’, Cédric Angot

Parti débuter sa saison au Sunshine Tour de Vejer de la Frontera, Cédric Angot en est revenu avec d'excellents résultats, dont une sixième place dans le Grand Prix CSI 4* avec Saxo de la Cour. Désormais, avec Saxo mais aussi Rubis de Preuilly, qui devrait faire son retour à la compétition sous peu, le Francilien livre ses objectifs de haut niveau à GrandPrix-Replay.

GrandPrix-Replay : Vous avez repris le chemin des concours notamment au Sunshine Tour de Vejer de la Frontera, avec Saxo de la Cour, Voyageur of Lulu et Ukrene d’Elle. Comment s’est passé le retour ? 
Cédric Angot : Le retour s’est très bien passé, j’ai repris la compétition il y a quatre semaines, au Sunshine Tour et mes trois chevaux ont très bien sauté sur leurs épreuves. J’ai évolué avec les trois sur le CSI 4*. Saxo de la Cour était bien dans le Grand Prix, il a montré de bonnes facilités. Quant à Voyageur, s’il va mettre un petit peu plus de temps, il évolue bien, il a de bonnes capacités et il fait du bon boulot.
 
GPR. : Quels chevaux pourront épauler Saxo cette saison ?
C. A. : Je pense essentiellement à Virtuose d’Éole. Elle évolue très bien sur les CSI 4* et  sera capable de l’épauler sur certains concours. J’ai également Rubis de Preuilly qui normalement, je l’espère, devrait faire son retour d’ici deux mois.
 
GPR. : Concernant Rubis de Preuilly, vous avez un concours en vue ? 
C. A. : Non pas encore, je vais voir comment se passe sa rééducation et comment les choses se présentent. Théoriquement, il va ressauter quelques petites barres d’ici un mois et j’espère que tout ira bien pour la suite !
 
GPR. : Quels sont vos objectifs ? Retrouvez le très haut niveau ?
C. A. : Évidemment le très haut niveau est un but. Saxo est prêt, je suis confiant avec ce qu’il m'a montré dimanche au Sunshine. Il s’est baladé sur les barres du Grand Prix, donc je pense qu'on va bientôt pouvoir faire des CSI 5*. Il va déjà faire le CSIO 5* de Lummen, et nous verrons comment ça se passe. Il y a ensuite le CSIO 5* de La Baule. Après cela, c’est à Philippe Guerdat de décider du reste. J’ai vraiment l’envie de revenir au haut niveau, plus que jamais et je pense que mes chevaux et moi sommes prêts pour ça.
 
GPR. : Y a-t-il un concours que vous aimeriez faire particulièrement cette saison ? 
C. A. : J’aimerais vraiment faire le CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle avec Saxo de la Cour. Avoir un deuxième cheval ou pas, ce n'est pas très grave, mais avoir au moins un cheval pour sauter le Grand Prix.

À lire également...

Réagissez