Vendredi 19 novembre - 12h49 | AnneClaireL

CSI 3* Montpellier : « Les grands cavaliers prêts à revenir »

Montpellier accueillait pour cette édition 2010 du Salon Equisud, un tout nouvel évènement qui ne sera pas passé inaperçu. En effet, pour la première fois, la région Languedoc-Roussillon organisait un CSI 3*, parrainé par le cavalier de saut d’obstacles, Gilles Bertran de Balanda, ancien entraîneur de l’équipe de France.

 

 
Tout était réuni pour faire du CSI 3* de Montpellier une compétition de qualité et un évènement incontournable dans le calendrier des concours internationaux pour les années à venir. « La première raison qui m’a poussé à venir à Montpellier est la date parfaite du concours car il n’y a aucune autre compétition en même temps », explique [Simon Delestre], vainqueur du Grand Prix avec [Oslo du Chalet]. « Il est vrai que la date du concours est idéale. Le CSI se retrouve au milieu des étapes de la Coupe du monde et les cavaliers m’ont dit que des épreuves comme celle-ci étaient indispensables pour mettre à niveau leurs chevaux», ajoute Bertrand Renaud, organisateur du concours.    

 
 
Le CSI 3* de Montpellier a forcément joui de la popularité du Salon Equisud pour attirer les passionnés de sports équestres mais aussi les curieux qui voulaient découvrir l’Arena, nouvelle salle multifonction de la ville. « Cela fait quatre ans que nous organisons un national pendant Equisud et lors de la réunion de 2009 avec les représentants d’Enjoy Montpellier, on nous a demandé si nous étions capables d’organiser quelque chose de plus grand qui correspondrait à cette nouvelle Arena », explique Bertrand Renaud. « C’est la construction de l’Arena qui a permis de lancer le défi d’organiser un international 3* et nous avons décidé à quatre de le relever ».
Le bilan de cette première édition est plus que positif avec des organisateurs et des cavaliers comblés par le succès du concours, la qualité des terrains et de l’accueil. « Les organisateurs m’avaient envoyé des photos des terrains pour que l’on puisse se faire une idée du concours et déjà avant d’y être, ça semblait très bien. De plus, le Grand Prix était bien doté, ce qui motive toujours un peu pour engager. Pour une première il n’y a rien à redire, c’était vraiment très bien, il n’y a eu aucun oubli », souligne Simon Delestre. Bertrand Renaud ajoutera seulement : « la seule petite remarque que les cavaliers m’ont fait est qu’il manquait une troisième carrière pour travailler leurs chevaux tranquillement ».
 

 
Le succès d’un concours se ressent forcément par son public et celui de l’Arena a été tout au long du week-end plus que présent, avec un stade plein à craquer et les six mille places occupées le dimanche pour le Grand Prix. « Nous avons noté une pénétration de plus de 20% cette année grâce je pense au CSI et à l’Arena », indique Bertrand Renaud.
« Je suis très satisfaits du déroulement de cette compétition. On s’est lancé dans l’inconnu et c’était une nouvelle aventure  très différente des concours nationaux auxquels nous sommes habitués. Certains grands cavaliers m’ont envoyé des mails et des textos pour me faire part de leur satisfaction et me dire qu’ils sont prêts à revenir en 2011 », s’enthousiasme Bertrand Renaud.
 

 
Et justement, pour 2011, la date est d’ores et déjà fixée (du 9 au 13 novembre)  et le succès du concours encourage les organisateurs à aller encore plus loin avec pourquoi pas une étoile supplémentaire.
 

Elodie Muller
            

À lire également...

Réagissez