Henrik von Eckermann triomphe à domicile

Crédit : Christophe Tanière/FEI

Dimanche 26 février - 17h00 | Marc Verrier

Henrik von Eckermann triomphe à domicile

A l'issue d'un barrage palpitant, le Suédois Henri von Eckermann s'offre une magnifique victoire devant son public. Olivier Robert et Simon Delestre, quatrième et septième, obtiennent leur billet pour la finale Coupe du monde d'Omaha.

Presque parfait pour la France

C'était un week-end presque parfait pour le clan français à Göteborg. Après les quatre victoires obtenues au cours du week-end, Olivier Robert et Simon Delestre parvenaient à se qualifier pour le barrage du Grand Prix Coupe du monde, avec de réelles chances pour la qualification. Seule ombre au tableau, la faute de Sydney Une Prince sur la palanque d'entrée de la ligne finale. Cela prive Bosty de points et il conclut sa saison Coupe du monde par une vingt-quatrième place. Il lui faudra désormais compter sur des désistements pour accompagner Kevin, Simon et Olivier outre-Atlantique.

Encore un bon parcours pour Aldrick Cheronnet et Tanael des Bonnes, vainqueurs samedi, qui se font cependant piéger sur l'obstacle cinq, placé au milieu d'une ligne délicate. Plus rapides des couples à quatre points, ils concluront leur magnifique concours par une méritoire treizième place.

Tout se passait à merveille pour Kevin Staut avant qu'Ayade ne marque une hésitation sur la spa d'entrée du double sept. Si la jument à réussi à fournir un très gros effort pour ne pas fauter sur l'entrée, elle fait une très grosse faute sur le vertical de sortie puis sur l'obstacle suivant, après lequel Kevin abandonne.

A noter également, au grand dam du public, la faute de Casall*Ask, en pleine tournée d'adieux, et qui se produisait pour la dernière fois sur les terres suédoises de son cavalier, Rolf Göran Bengtsson.

Un barrage à suspense

Le suspense était multiple au barrage avec la lutte pour la victoire, mais également de savants calculs pour ceux qui étaient encore susceptibles de se qualifier pour la finale.
Certains devaient impérativement prendre de très gros points, alors que d'autres pouvaient se contenter d'assurer un classement correct.

La Suédoise Helena Persson ouvre le barrage avec une faute de Bonzai H, dans un temps peu rapide, ce qui lui vaudra la dernière place du barrage. 
Olivier Robert, obligé de marquer de gros points, prenait de bons risques avec Quenelle du Py, sans faire tomber aucune barre - malgré une grosse touche sur le deuxième obstacle - et réalisait un temps que l'on savait battable, mais qui devrait suffire pour lui assurer un bon classement. Ce qui sera le cas avec une belle quatrième place synonyme de qualification.

Il faudra attendre six concurrents pour voir Olivier détrôné. Christian Ahlmann aurait, sans nul doute, pu le faire, mais Colorit fautait en sortie de double, réduisant à néant les espoirs de qualification pour Christian Ahlmann, qui avait besoin de très gros points. 

Maikel van der Vleuten avait également besoin de points conséquents, mais a su allier prise de risques et efficacité. Sans-faute avec VDL Groep Verdi TN NOP, il devance de près de deux secondes Olivier Robert et prend une belle option pour la qualification. Avec VDL Groep Zidane, Leopold Van Asten vient s'intercaler entre son compatriote et Olivier.

Sa palce au barrage suffisant à lui assurer également la qualification, Henrik von Eckermann pouvait dès lors prendre tous les risques pour offrir une victoire à son public, frustré de ne pas avoir eu Casall et Bengtsson au barrage. C'est ce qu'il fit, et avec une belle maestria ! Pilotant à merveille Mary Lou 194, le Suédois prend la première place sur le fil, pour sept centièmes. 

Pour Simon Delestre, dernier à prendre le départ, la qualification était également presque dans la poche. Parti sur un bon train, le Français voit toute ses chances s'effondrer en même temps que l'obstacle numéro quatre. Cela lui vaudra une septième place et un billet dans l'avion pour Omaha.

 

Résultats complets, CLIQUER ICI

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter