Körung du Holstein : sacre de Larcon

Larcon, sacré champion du Holstein 2010. Ph DR

Mercredi 10 novembre - 10h50 | admin_root

Körung du Holstein : sacre de Larcon

Le nouveau champion de l’approbation des étalons Holstein 2010 s’appelle Larcon (Larimar x Contender), suivi par Lyjanero (Landos x Casall) et Carthano II (Contender x Carthago). Tous les trois ne sont pas passés par les ventes aux enchères et restent en Allemagne. Le champion, élevé chez Georg Clausen de Rabenkirchen (GER), fut acheté par l’association des éleveurs du Holstein (Holsteiner Verband) ; le vice-champion Lyjanero, élevé chez August Bartjen de Bad Zwischenahn (GER), reste chez son propriétaire, le haras Sprehe de Löningen-Benstrup (GER) ; et le deuxième vice-champion Carthano II, élevé chez Maren et Reinhard Puls de Granderheide (GER), reste également chez son propriétaire Kai Gerken de Lasbek (GER).


 
Cette année, Neumünster a vu parmi les étalons admis toute une série de premiers produits de jeunes pères. Surtout, Larimar présente déjà, avec sa première génération, un champion! Mais aussi Cayado (deux fils admis), Cormint (un fils admis) et Cristo (trois fils admis) ont fait de belles démonstrations de leur génétique. Le Dr Thomas Nissen, directeur et responsable élevage de l’association : « Bien sûr, nous désirons au Holstein une toute nouvelle lignée. Mais celle-ci est difficile à établir. D’autant plus nous nous réjouissons du come-back de la lignée L. On n’aurait pas pu faire mieux qu’en avoir un champion. »

 
La Körung 2010 a vu quelques modifications. Le Dr Jan Lüneburg, président de l’association: « Pour la première fois, nous avons modifié le déroulement et essayé une nouvelle conception. D’abord, nous avons réduit toute la procédure de quatre à trois jours, du jeudi au samedi, afin de la rendre plus agréable à la clientèle, surtout celle de l’étranger. Ensuite, la présélection de jeunes étalons était plus sévère pour arriver à un véritable lot d’élite qui s’est composé cette année de71 étalons dont 23 ont été approuvés. Finalement, nous avons aussi appliqué ce système à la sélection des chevaux de selle vendus aux enchères. Le résultat est satisfaisant. Le prix des chevaux de selle a augmenté d’environ 10.000 euros par cheval. »

 
 
Helga Schnehagen

À lire également...

Réagissez