Pierre Touzaint s’envole pour l’Irlande!

Crédit : Collection privée

Lundi 06 février - 17h33 | Amandine Pohardy

Pierre Touzaint s’envole pour l’Irlande!

Pierre Touzaint rejoint l’écurie de Joseph Murphy, cavalier irlandais de concours complet. Il part dès ce soir pour la petite ville de Killyleagh au sud de Belfast pour devenir cavalier professionnel. L’ancien pensionnaire du Pôle France de Saumur emporte dans ses valises son cheval de tête, Scapin du Brio, avec lequel il évolue au niveau 3*.

"Ce départ en Irlande, c’est la suite de mes projets. Jusqu’ici, j’évoluais au Pôle France Jeunes à l’IFCE. En parallèle, j’étudiais à l’Université d’Angers où j’ai obtenu ma licence en Économie et gestion option marketing. J’avais prévu de partir à l’étranger pour améliorer mon anglais et dédier une année complète au sport, chose que je n’ai pas encore pu faire du fait de mes études. Apprendre au sein d’une écurie comme celle de Joseph Murphy représente une vraie chance. Dans sa structure, il dispose de treize chevaux de concours, dont deux de niveau 4*. Les autres chevaux évoluent en 3*. Il y a également plusieurs jeunes chevaux… J’aurai à les faire travailler régulièrement", explique le vice-champion d’Europe Jeunes Cavaliers 2013, alors associé à Pin Up de Mai.
Pour le moment, le jeune homme n’a pas encore prévu de date de retour : "Je vais vivre une saison sportive complète là-bas. Ensuite, j’aviserai." Pierre Touzaint a mis toutes les cartes de son côté. "Entre le moment où je suis sorti du pôle et aujourd’hui, j’ai suivi un semestre en Management et marketing à Angers. À mon retour, je pourrai continuer ce cursus pour acquérir un Master. Pour moi, c’est l’occasion de sortir d’Angers et de Saumur. J’ai vu le pôle France, le Cadre noir et évolué dans la structure de mon cousin, Nicolas. J’ai beaucoup de chance, mais je sentais que le moment était venu de voir autre chose. Je pars en Irlande par le biais de mon sponsor, Antarès, qui m’a conseillé l’écurie de Joseph Murphy. Aujourd’hui, mon ambition est de poursuivre sur le circuit 3*. À mon arrivée chez Joseph Murphy, nous ajusterons le programme."
Sportivement, il pourra aussi compter sur Scapin du Brio, son fils d’Apache d’Adriers âgé de douze ans, régulièrement classé en Pro 1.

À lire également...

Réagissez