Roger-Yves Bost termine l'année sur un coup d'éclat à Malines !

Crédit : Dirk Caremans/FEI

Vendredi 30 décembre - 17h56 | Johanna Zilberstein

Roger-Yves Bost termine l'année sur un coup d'éclat à Malines !

Belle fin d'année pour Roger-Yves Bost ! En cette année de sacre olympique, le Barbizonnais a conclu en s'offrant le Grand Prix Coupe du monde de Malines, en Belgique. Il a devancé le Belge Jos Verlooy, sur Caracas, et l'Allemand Holger Wulschner sur BSC Skipper.

Voilà une merveilleuse façon de terminer l'année ! Roger-Yves Bost vient de s'offrir le Grand Prix Coupe du monde de Malines, en cette fin d'après-midi. Associé à son olympique Sydney Une Prince, le Barbizonnais a signé l'un de ces barrages dont il a le secret, prenant près d'une seconde sur son dauphin. Il faut dire que, dès le début, le scénario a tourné à l'avantage du champion olympique.
À 15h35, le coup d'envoi de cet ultime Grand Prix Coupe du monde de l'année a été donné. Au départ, quarante cavaliers venus chercher quelques points supplémentaires au classement général. Le Néerlandais Leopold van Asten, lui, fait fi de malchance en rentrant sans pénalité sur la piste mais avec un petit point de temps dépassé associé à VDL Groep Zidane. Les Tricolores Pénélope Leprevost, sur Vagabond de la Pomme, et Simon Delestre, sur Qlassic Bois Margot, les Belges Olivier Philippaerts, sur H&M Legend of Love, et Gregory Wathelet, sur Corée, ou encore l'Allemand Daniel Deusser, sur First Class van Eeckelghem, et l'Espagnol Sergio Alvarez Moya, sur Arrayan, commettent tous la faute de trop. Pour Jérôme Guéry, Nicola Philippaerts ou Martin Fuchs, respectivement associés à Papillon Z, H&M Harley van Bisschop et Clooney 51,cette première manche se solde sur huit points. Associé à Radja des Fontaines, Mathieu Billot, lui, rentre avec treize points toutes pénalités confondues. Fait inhabituel, l'Allemand Christian Ahlmann se fait éliminer avec Aragon Z, alors que quatre pilotes, dont le Brésilien Yuri Mansur, sur Babylotte, et l'Américaine Lauren Hough, sur Ohlala, préfèrent lever le bras.
Ils sont tout de même douze à revenir tenter leur chance au barrage. Les espoirs tournent court pour Kevin Staut, éliminé avec Ayade de Septon*HDC, ainsi que pour la Belge Gudrun Patteet, qui renverse deux barres avec Sea Coast Atlantic. L'Irlandais Bertram Allen sur Izzy By Picobello, le Néerlandais Harrie Smolders sur Don VHP Z, et l'Italien Lorenzo de Luca sur Armitages Boy renversent quant à eux tous une barre. La Finlandaise Juulia Jyläs, sur Finishing Touch Wareslage, l'Irlandais Denis Lynch, sur All Star 5, le Suédois Henrik von Eckermann sur Mary Lou 194 et l'Espagnole Pilar Lucrecia Cordon sur Galine la Cour Zichelhof manquent tous de vitesse pour pouvoir se hisser sur le podium. Déjà très en forme hier, puisqu'il a remporté le Grand Prix de la Ville avec BSC Cavity, l'Allemand Holger Wulschner signe encore une très belle performance puisqu'il prend la troisième place de ce Grand Prix, cette fois-ci en selle sur BSC Skipper. Longtemps en tête, le Belge Jos Verlooy a bien pensé pouvoir s'adjuger la victoire avec Caracas. Mais c'était sans compter sur Roger-Yves Bost. En selle sur son olympique Sydney Une Prince, le Barbizonnais, dernier à s'élancer, n'a pas failli à sa réputation de fusée, prenant près d'une seconde sur le leader belge.
De quoi terminer l'année en beauté tout en confirmant la bonne forme de sa jolie fille de Baloubet du Rouet, revenue au plus haut niveau après sa pause estivale il y a quelques semaines seulement.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez

  • mire - le 31/12

    et qui plus est , c' est une SF originel, Incroyable..................;!!!!!!!!!!!!

  • arabebarbe - le 30/12

    2 magnifiques tours pour une magnifique victoire ! Bosty et Sydney forment un couple parfait de détermination et de précision. Leur confiance mutuelle fait tellement plaisir à voir ! Sydney Une Prince est une perle !