CSI-W Lyon : Meredith est bel et bien de retour !

Meredith Michaels-Beerbaum & Checkmate - Crédit PSV Morel

Vendredi 05 novembre - 17h23 | admin_root

CSI-W Lyon : Meredith est bel et bien de retour !

On l'avait laissée déçue de sa performance individuelle aux Jeux équestres mondiaux de Lexington, malgré une très belle médaille d'or par équipes, l'Allemande [Meredith Michaels-Beerbaum] signe à Lyon son grand retour en s'adjugeant le Grand Prix Coupe du monde GL events.


Frank Rothenberger avait vu juste en estimant à huit-neuf le nombre de sans-faute qu'il attendait à l'issue de la première manche de ce Grand Prix GL events : neuf des quarante engagés auront repris le départ en seconde manche. Il avait également vu juste en pensant que les combinaisons, dont un double d'oxers, seraient redoutables.

L'épreuve commence, en huit passages, par le retrait d'[Olivier Guillon] et [Lord de Theize], la chute sur le double du Finlandais [Mikael Forsten] et le retrait de [Timothee Anciaume] sur [Litsam]*HN.  Douzièmes à s'élancer, [Jos Lansink] et [Calistro] rassureront : il est possible d'être sans-faute et dans le temps ! Très vite, le couple belge sera rejoint par le plus Français des Colombiens, vainqueur il y a quelques semaines du Grand Prix du CSI 3* de Saint-Lô, René Lopez qui signera l'exploit dans le barrage : troisième. "Toutes les victoires sont belles", commentait-il, "mais être sur le podium d'une Coupe du monde est exceptionnel."


Suivront parmi les qualifiés pour le barrage l'Espagnol [Sergio Alvarez Moya], vainqueur-surprise des Equita'Masters by GPA samedi soir, puis une autre cavalière surprise, la Danoise [Karina Rie Truelsen], 356e mondiale, magnifique double sans-faute dans ce Grand Prix avec son étalon [Lors If de Chalusse] (If de Merze), l'Irlandais [Denis Lynch], ..., et le Hollandais [Gerco Schroder] sur [Eurocommerce New Orleans]. Le Néerlandais tiendra longtemps la tête du barrage avec à son tour un double sans-faute : "Je pense que j'aurais pu aller plus rapidement", analysait-il après coup, "mais ça aurait été prendre des risques inutiles au vu de l'expérience de mon cheval." Ni Kevin Staut sur [Le Prestige St Lois]*de Hus, ni [Rolf-Goran Bengtsson] sur [Casall La Silla] ne parviendront à déloger Gerco de la tête provisoire du classement : quatre points chacun. ”Le Prestige progresse toujours, mais il reste difficile à contrôler lorsqu'il balance ses ruades comme il l'a fait aujourd'hui. Nous avons cherché d'où cela pouvait venir sans trouver quoi que ce soit. Pour autant, lorsqu'il ne les fait pas, il fait des fautes dès le premier tour, donc que faut-il préférer ?"


Dernière barragiste à s'élancer, [Meredith Michaels-Beerbaum] revient en force avec [Checkmate] : "J'ai été bien absente depuis ma dernière victoire en finale de la Coupe du monde à Las Vegas il y a deux ans pour des raisons évidentes de grossesse et de maternité, et faire mon retour ici, à Lyon, qui est le concours que je préfère au monde, c'est forcément formidable", commentait la jeune maman qui avait laissé sa fille Brianne-Victoria en Allemagne, pour la première fois depuis sa naissance. "[Shuttefly] devrait être avec moi à Vérone la semaine prochaine, nous allons le remettre en route sur des petites épreuves et j'espère pouvoir courir un Grand Prix Coupe du monde avec lui d'ici à la fin de l'année."


Epreuve-phare de ce week-end sportif à Lyon, le Grand Prix GL events a fait salle comble. "C'est l'épreuve qui désormais porte Equita'Lyon", expliquait Sylvie Robert, présidente du concours et commissaire générale du salon. "Nous devrions passer la barre des 100.000 visiteurs cette année." Au printemps, la FEI décidera si ces 100.000 personnes auront la chance d'accueillir en 2014 la finale de la Coupe du monde à l'organisation de laquelle le groupe GL events, à l'initiative d'Equita'Lyon, est candidat.


Résultats :

1. Meredith Michaels-Beerbaum (GER) & Checkmate - 0/0/41.74

2. Gerco Schröder (NED) & Eurocommerce New Orleans - 0/0/41.88

3. Rene Lopez (COL) & Noblesse des Tess - 0/0/42.52

4. Karina Rie Truelsen (DEN) & Lord If de Chalusse - 0/0/43.87

5. Rolf-Göran Bengtsson (SWE) & Casall la Silla - 0/4/42.38

6. Kevin Staut (FRA) & Le Prestige St Lois*de Hus - 0/4/45.18

7. Jos Lansink (BEL) & Calistro 17 - 0/4/46.71

8. Denis Lynch (IRL) & Abbervail van het Dingeshof - 0/8/41.71

9. Sergio Alvarez Moya (ESP) & Action Breaker - 0/8/44.64

10. Luciana Diniz (POR) & Lennox - 1/74.01


A Lyon, Daniel Koroloff

À lire également...

Réagissez