Mondial du Lion: Mrs Medicott et Mighty Magic en or

Mrs Medicott gagne chez les six ans. Ph. Pauline Chevalier.

Mercredi 27 octobre - 12h13 | admin_root

Mondial du Lion: Mrs Medicott et Mighty Magic en or

Chez les six ans : Mrs Medicott impérial


Trente-neuf jeunes chevaux prenaient le départ de ce Mondial des six ans. Des chevaux très verts, peu expérimentés aux concours de cette envergure.


Le dressage sur la grande carrière en herbe est pour eux une grande première. Cela établit un classement qui bien souvent est peu remis en cause par le cross pour les chevaux qui sont sortis régulièrement cette année. En effet, le parcours n’est pas destiné à sanctionner cette jeune génération mais à lui donner une expérience importante, et à lui faire passer un cap.

 
Mrs Medicott et Sara Algotson-Ostholt seront donc dans le coup, dès le dressage. La jeune jument appartenant au même propriétaire des Mr Médicott et Sire Medicott les deux montures de son mari Franck Ostholt, a débuté le complet cette année, après le congé maternité de sa cavalière. Initialement jument de saut d’obstacle, elle présente une belle locomotion et une très belle foulée de galop ample et déliée. Mais elle ne décevra pas Sara ce week-end et offrira à la belle suédoise son premier titre important. "C’est tellement fantastique, incroyable. Je n’attendais rien en venant ici car je me suis qualifiée juste avant de venir sur un dernier concours et pour moi, c’était donc une victoire d’être là. Elle a été très concentrée aujourd’hui. En entrant sur la piste, je savais que je n’avais pas le droit à une barre mais je savais aussi qu’avec une barre, j’étais troisième donc j’étais simplement heureuse. Maintenant, Mrs Medicott va prendre des vacances et j’espère que nous reviendrons l’an prochain"

 
Derrière elle, [Nicola Wilson] conserve sa deuxième place avec [Annie Clover] grâce à son beau sans faute. L’Anglaise partage sa joie avec sa compatriote [Kitty King], troisième place avec [Zidante]. Le podium est donc constitué de trois charmantes cavalières montant trois juments !

 
Clayton Frédéricks et Mr Sydney Rocks sont de bons quatrièmes devant Bettina Hoy et Designer 10 qui retrouve là un bon cheval pour revenir sur le devant de la scène. Le premier Français est [Eric Vigeanel] qui demeure huitième malgré sa barre. Le Français est, certes, un peu déçu, mais ravi d’avoir sincèrement trouvé une excellente monture pour le futur.

 
On espère retrouver la majorité de ces jeunes de six ans l’an prochain ! 

Chez les sept ans : Fantastique Migthy Magic ! 

A sept ans, ils sont déjà grands mais ils ont encore tant à apprendre. Andreas aime ce concours et veille à n’y emmener que des bons chevaux notamment en dressage car le classement établi par cette première épreuve est capital. Migthy Magic a déroulé ce week-end une de ces plus belles reprises et cela l’installa en tête dès le début. Sur le cross, il fut à l’aise et conforta son avance devant [Pippa Funnell] et Billy Shannon et [Aurelien Kahn] et Pacific Barbotière. Le saut d’obstacles se déroula comme bien souvent dans une arène comble avec un soleil radieux. Les écarts faibles ne permettaient pas aucune faute sur les barres.

 
Alors qu’il effectuait des sauts impressionnants, Obélix « déculasse » [Jean Teulere] qui tombe. C’est la stupéfaction générale ! Pacific Barbotière accuse un peu le coup et confirme qu’il n’est pas tout à fait endurci. Il fait tomber deux barres et perd sa troisième place pour terminer, tout de même, dixième. Au contraire, Lisa Lockwood et Ballyfarris, Sam Griffiths et Paulank Brockagh, Victoria Panizzon et Borough Pennyz et Caroline Powell et Onwards and Upwards remontent de belle manière grâce à leur sans-faute. C’est ce que fait aussi [William Fox-Pitt] avec Fernhill Highlight et Be My Hero qui terminent respectivement quatrième et sixième. Et devant, le maître [Andrew Nicholson] ne fait tomber aucune barre et du coup, prend la troisième place sur le podium, en selle sur son cheval espagnol Quimbo.

 
Andreas Dibowski est le grand héros de ce week-end, il réalise une vraie prouesse ! Il place son tout bon FRH Butt Avedon sur la deuxième place du podium et l’emporte magistralement avec Mighty Magic : « Mighty Magic a montré le meilleur de lui-même du début à la fin. Je suis tellement content car c’est un crack tout comme Avedon qui est un cheval avec une histoire particulière puisque j’ai monté sa mère. Avedon est un avion de chasse sur le cross. Avoir deux jeunes chevaux de cette qualité, c’est extrêmement motivant pour continuer ! En tout cas, le Mondial du Lion d’Angers tel qu’il est fait maintenant est l’épreuve idéale pour nos jeunes. Cela leur donne la meilleure des éducations tout en faisant très attention à leur moral. L’an prochain, je devrais attaquer le niveau 3 étoiles avec les deux chevaux ».  

Pauline Chevalier

À lire également...

Réagissez