Gennario Lendi remporte le Reining International de Lyon Open

Crédit : PSV/Morel

Dimanche 30 octobre - 11h10 | À Lyon, Marie Lyan

Gennario Lendi remporte le Reining International de Lyon Open

Une fois encore, les meilleurs reiners européens se sont affrontés hier sur la piste d’Equita’Lyon pour le Reining International de Lyon Open, doté de 35.000 dollars. Une épreuve qui a encore offert du beau spectacle, avec douze cavaliers ayant scoré au-dessus de 220 points, lancés sur le pattern numéro neuf.

Et une médaille de plus pour Gennario Lendi ! L’Italien, sacré champion du monde il y a quelques semaines à Givrins n’a pas manqué son coup, en selle sur Don’t Miss My Guns. Cet étalon de six ans aux très gros moyens, avait été acheté par le Français David Roux au sein de l’écurie de Tom McCutcheon. Engagé dans cette épreuve sur trois chevaux, il avoue avoir tout misé sur celui-ci. ’’C’est celui duquel j’attendais le plus’’, avoue le cavalier. ’’Il a toujours réalisé des scores entre 221 et 225 points, en étant capable de prendre beaucoup de points sur les spins.’’
Juste derrière lui, on retrouve l’Autrichien Rudi Kronsteiner, habitué des circuits d’Equita, avec AB Peppy Diamond, qui a scoré à 224,5 points. Et, en troisième position, les deux Belges Cira Baeck, avec Gunners Snappy Chic, et Bernard Fonck, avec Smart N Sparkin, qui terminent ex-aequo à 223,5 points. Il faut dire que la Belgique avait misé gros, avec Cira Baeck et Ann Fonck Poels qui avaient toutes deux engagé trois chevaux dans cet Open, tandis que Bernard Fonck en a présenté deux. ’’Même si les parcours ont été bien exécutés, il a manqué quelque chose, avec peut-être, un peu trop d’anticipation sur certaines manœuvres de la part de leurs chevaux, dont l’expérience peut parfois devenir un handicap’’, estime le cavalier tricolore Franck Perret.
Le premier Français, Fabien Boiron, termine à la douzième position, avec un score à 220 points, en selle sur Jac Whiz, tandis que Bastien Bourgeois, champion de trois levels du Futurity de vendredi, atteint tout juste les 200 points au terme d’un parcours difficile. Suite à une blessure de son cheval, il s’était engagé au pied levé avec un autre cheval, Frozen Sall Again.
Pour Franck Perret, cette épreuve a encore permis de voir du reining alliant finesse et performance, ’’avec douze cavaliers qui ont dépassé les 220 points. On a aussi vu des rênes très longues, ce qui démontre une prise de risques maximale’’

À lire également...

Réagissez