Lundi 18 octobre - 15h35 | AnneClaireL

JSF: «Tobago a un caractère exceptionnel», C. Deuquet

Les Journées du Selle Français se déroulaient ce week-end à St Lô. Tobago Chevrier a conquis le titre chez les trois ans mâles. Ce fils de Clinton est né chez Christophe Deuquet. Son propriétaire commente, pour Grand Prix Replay, le sacre de son champion.


 
Grand Prix Replay : Parlez des origines et des qualités de Tobago Chevrier.

 
Christophe Deuquet : Tobago Chevrier est un fils de Clinton ; sa mère, Urcanute (Carnute) est une Hanovrienne qu’on a fait passer en Selle Français. On l’avait achetée pleine à l’occasion des Ventes Fences. Tobago Chevrier a un caractère assez exceptionnel, il est plein de sang, et froid dans la tête. Sa locomotion est très bonne. Il a des moyens, de la force, de la souplesse. Son petit défaut est qu’il n’est pas totalement parfait dans le coup de patte devant la barre, mais je crois que c’est parce qu’il est très respectueux, et ça se rectifiera. Ce cheval a un grand potentiel. Il a tout ! Je n’ai jamais vu un cheval comme ça, à cet âge.

 
Grand Prix Replay : Comment avez-vous effectué sa préparation ?

 
Christophe Deuquet : On l’a mis au travail en février, c’est un cavalier de chez moi qui l’a monté. Puis, je me suis mis en selle dessus à la veille de la présentation à Cluny. Il a fait du pré, il était rentré le soir. On l’a remis au travail il y a un mois, et j’ai recommencé à le monter il y a quinze jours.

 
Grand Prix Replay : Comment se sont déroulés les différents tests lors des JSF ?

 
Christophe Deuquet : Le premier jour, il a plu aux juges pour les modèles et allures. Sur le plat monté, il a été très apprécié également. Serge Cornut m’a même dit qu’il était formidable. Là où j’ai été un peu déçu, c’est sur le saut monté, il peut donner mieux. Enfin, sur le saut en liberté, il a fait une démonstration par rapport aux autres chevaux, et a achevé de convaincre les juges. Quelques éleveurs ont pu formuler des remarques car Tobago Chevrier n’est pas français dans la souche. On s’ouvre pourtant à l’Europe ! Il existe des cracks partout dans le monde ! Je suis moi-même très pro-Selle Français, mais voilà, ça s’est passé comme ça, je suis tombé sur Urcanute. C’était un jour de chance !

 
Grand Prix Replay : Quel sera le programme du cheval cette année ?

 
Christophe Deuquet : Tobago Chevrier va d’abord faire les testages pendant dix jours. Puis, on va le faire congeler et on commencera à commercialiser sa semence. Il fera un peu la saison des quatre ans, mais de manière très légère. Il a tellement d’avance qu’il vaut mieux l’économiser pour l’avenir.

 

Propos recueillis par Anne-Claire Letki

À lire également...

Réagissez