Mardi 19 octobre - 11h29 | AnneClaireL

«Je n’ai pas lâché le groupe», Lionel Guyon

En route pour le CCI 3* de Boekelo (Pays-Bas), avec [Nemetis de Lalou], [Lionel Guyon] revient pour Grand Prix Replay sur son expérience un peu particulière aux Jeux équestres mondiaux de Lexington. A peine arrivée sur place, sa jument, [Metisse de Lalou], a dû être opérée de colique.

 

 
Grand Prix Replay : Comment va Métisse de Lalou ? Est-elle rentrée de Lexington ?

Lionel Guyon : En ce moment Métisse est à l’aéroport d’Amsterdam. Elle va bien et sa groom atterrit aujourd’hui à l’aéroport Charles de Gaulle, puis ira la chercher en camion à Amsterdam.
 

 
Grand Prix Replay : Quelles sont pour vous les circonstances qui ont entraîné cette colique ?

Lionel Guyon : Métisse a eu un coup de stress lié à notre entraînement dans le Main Stadium la veille de l’épreuve de dressage. Les organisateurs avaient ouvert l’accès au stade mais il y avait beaucoup d’épreuves et des horaires très restreints. Il y avait près de quatre-vingt chevaux sur le terrain ce qui est une situation assez rare. A l’issue de cette séance, Métisse a commencé à gratter dans son box et à montrer des signes de colique. Nous étions sur place depuis une semaine et tout allait très bien jusque là, elle avait plutôt bien vécu le transport.
 

 
Grand Prix Replay : Avec votre forfait, comment avez-vous vécu ces Jeux mondiaux ?

Lionel Guyon : J’ai vécu les Jeux en pur supporter de l’équipe de France. J’ai essayé de vivre l’aventure au mieux car cela arrive peu souvent de se retrouver à une telle compétition. J’ai soutenu les cavaliers avec beaucoup de proximité. Je n’ai pas lâché le groupe.
 

 
Grand Prix Replay : Vous participez ce week-end au CCI3* de Boekelo, quels sont vos attentes ?

Lionel Guyon : Je participe à ce CCI avec Némétis de Lalou (le frère de Métisse) avec lequel je souhaite obtenir une qualification pour les championnats d’Europe de 2011 à Luhmühlen (Allemagne). Pour moi c’est confortable d’avoir Némétis comme relève car c’est un cheval sur lequel je compte beaucoup. De plus, je ne sais pas trop quel va être le planning pour Métisse, ni dans combien de temps elle pourra reprendre la compétition donc je vise une belle place pour décrocher une qualification avec Némétis.
 

 
Grand Prix Replay : Quel est votre programme pour la suite ?

Lionel Guyon : Eh bien après Boekelo la saison est terminée. Tout le monde va être au repos avant de reprendre les stages je pense en novembre ou décembre. Après pour l’année prochaine, mon objectif est le championnat d’Europe en Allemagne.
 

Propos recueillis par Elodie Muller

À lire également...

Réagissez