Le Celtik Jump sourit à Frédéric Busquet !

Frédéric Busquet et Ti Pol du Plessis
Crédit : DK Prod

Dimanche 09 octobre - 22h05 | Avec communiqué

Le Celtik Jump sourit à Frédéric Busquet !

Au terme d’un final palpitant, le cavalier de Malville (44), Frédéric Busquet, s’est imposé dans la neuvième étape du Grand National de CSO qui se tenait ce dimanche au Parc des Expositions du Pays de Lorient. Sur son hongre de ans ans, Ti Pol du Plessis, il devance la brillante Valentine Belooussoff  et le Breton Yannick Gaillot.

Le Grand National 2016 à Lorient restera sans aucun doute une édition de référence pour les équipes de Thomas Clivio. Avec 10 200 spectateurs, plus de 900 cavaliers engagés et 48 couples dans le Grand Prix, le Celtik Jump est définitivement entré dans la cour des grands concours français. Une réussite pour les sports équestres certes, mais également pour toute une agglomération et pour les cent bénévoles qui composent la fine équipe de Thomas Clivio, ému une nouvelle fois à l’issue de son discours.
 

Busquet l‘intouchable

Une nouvelle fois le Grand Prix du Celtik Jump  affichait tribune comble ce dimanche pour la première étape indoor du Grand National de CSO 2016, neuvième des onze étapes programmées en France. Sur les quarante-huit couples au départ de l'épreuve, seuls quatre vont réussir à sortir de piste sans aucune pénalité, trois autres ne toucheront pas une barre mais écoperont d’un point de temps dépassé. 
 
Dix couples vont repartir en seconde manche. Aldrick Cheronnet et Tanael des Bonnes sont les premiers à s’élancer. Douze points de pénalité au final les priveront de toute chance de victoire. Ce sera un scénario quasi similaire pour Margaux Rocuet / Talika des Isles (neuvième), Olivier Robert / Fidel Castro VD Withoeve (septième) et Louis Bouhana / Shamrock du Niro (cinquième).  Avec un point de temps dépassé, Christophe Le Garrec et Up To You du Py, en piste pour leurs premières épreuves à 1,50 m, vont faire les frais d’une mésentente et termineront dixièmes. Florian Angot sur Soprano de Grandry prend la quatrième place, privé de podium pour une faute.

 

Yannick Gaillot et Contano, pour l'Ecurie Amerigo Selles, fauteront en deuxième manche, ce qui leur vaudra la troisième place.
Tombée dans la matinée, repêchée, puis classée dans le Grand Prix 1,40 m, la jeune Valentine Belooussoff va être l’auteure d’une somptueuse seconde manche sur Calou. Assurant le double sans-faute, elle sort  sous les applaudissements nourris du public, avec un point de temps dépassé, donnant la deuxième place à l'Ecurie Leclerc Sport. Sur les traces de l’amazone, Frédéric Busquet, de l'Ecurie Alliance Equine, va mettre son hongre de neuf ans, Ti Pol du Plessis, au tempo pour prendre les commandes de l’épreuve. Une épreuve qui aurait pu sourire au cavalier breton Bernard Briand Chevalier, ultime concurrent de l’épreuve. Mais huit points de pénalités privent de victoire le Costarmoricain et offrent le sacre 2016 à un Frédéric Busquet ravi du scénario : « On sait qu’une épreuve montée par Jean Paul Lepetit va toujours être au niveau, nous l’avons encore vu cet après-midi avec le Grand Prix. J’ai trouvé mon cheval bien en piste et ce, pour une première épreuve à ce niveau, qui plus est en Grand National. Nous allons partir à Saint-Lô la semaine prochaine pour le trois étoiles, puis Lyon dans le CSI** avant de faire une pause. Le Celtik Jump de Lorient est vraiment exceptionnel, tant par son accueil que par le lieu de compétition. C’est un grand concours français ! »

 

À lire également...

Réagissez