Boekelo : la Grande-Bretagne domine, la France cinquième

Crédit : FEI

Samedi 08 octobre - 18h19 | Marc Verrier

Boekelo : la Grande-Bretagne domine, la France cinquième

Après le cross, les cartes ont été rebattues au CCIO3* de Boekelo. La Grande-Bretagne prend la tête et une option pour remporter le circuit. Pour les Français, un podium par équipe semble inaccessible, alors que Sidney Dufresne a encore une carte à jouer en individuels.

Toujours sélectif, le cross de Boekelo aura joué son rôle en bouleversant le classement, tant par équipes qu'en individuels, de cette dernière manche du circuit des Coupes des nations. 

Sur les quatre-vingt-huit partants, ils ne seront que soixante-cinq à terminer le tour, dont dix dans le temps maxi. Parmi les éliminés ou les abandons, signalons la présence de l'Australien Paul Tapner avec King of Rouges, troisième du dressage, ou du Britannique Oliver Townend et MHS King Joules, huitièmes, ainsi que des Français Maxime Livio/Pica d'Or, Marie-Caroline Barbier/Picasso d'Oréal, tandis que Camille Lejeune et Tahina des Isles n'ont pas pris le départ.

Les Australiens s'effondrent

Catastrophe pour l'équipe australienne, en tête après le dressage, qui voit trois de ses couples être éliminés sur le cross et se retrouve à la neuvième place avec un score forfaitaire très lourd. C'est également le cas pour les Etats-Unis, cinquièmes avant le cross, ainsi que la Belgique, la Suède et la Norvège, qui n'ont plus aucune chance d'accrocher une place d'honneur. 

Avec un total de 150,20 points, la Grande-Bretagne prend une bonne option sur la victoire de l'étape ainsi que celle du circuit, avec vingt-six points d'avance sur les surprenants Néerlandais, qui remontent de la septième à la deuxième place. Ils sont suivis de près par la Nouvelle-Zélande, qui devance l'Allemagne de plus de dix points. 

Avec plus de cinquante-six points de retard sur les leaders et près de vingt-huit points du podium, la France ne peut plus espérer grand-chose et s'évertuera à défendre sa cinquième place face aux Irlandais, qui sont à moins de deux fautes. 

Sidney Dufresne septième

Pour le classement individuel, c'est l'Allemande Stephanie Böhe, septième du dressage, qui s'empare de la tête après un cross parfait de Haytom. Avec seulement six secondes de pénalités, l'Américaine Lauren Kieffer et Meadowbrook's Scarlett conservent leur deuxième place devant l'Allemand Andreas Dibowski avec FRH Butts Avedon.

Uniquement pénalisé de onze secondes de temps avec l'étalon Trésor Mail, Sidney Dufresne gagne six places pour se retrouver septième à moins de deux fautes de la tête et peut encore rêver d'un podium, contrairement aux autres Tricolores. Benjamin Massié/Ungaro de Kreisker sont vingt-neuvièmes, suivis cinq places plus loin par Raphaël Cochet/Sherazad de Louvière.

À lire également...

Réagissez