Daniel Deusser débute son Grand Chelem à Los Angeles

Crédit : Scoopdyga (archives)

Lundi 03 octobre - 10h26 | Johanna Zilberstein

Daniel Deusser débute son Grand Chelem à Los Angeles

Point d’orgue d’un week-end hautement sportif, le Grand Prix a tenu ses belles promesses de sport, sacrant Daniel Deusser. Au terme d’un barrage à dix, l’Allemand a triomphé avec Equita van’t Zorgvliet, devançant l’Égyptien Nayel Nassar sur Lordan et le Néerlandais Harrie Smolders sur Don VHP Z. Quatrième, Roger-Yves Bost a signé la meilleure performance tricolore avec Pégase du Mûrier.

Ils étaient trente-cinq au départ. Trente-cinq cavaliers venus chercher la victoire, dont Marco Kustcher, vainqueur du Grand Prix de Hong Kong en février dernier, venu attraper la deuxième étape de son Grand Chelem. Mais avec Clenur, l’Allemand écope de la petite faute de trop qui le prive de barrage, tout comme l’Américain Rich Fellers, sur son expérimenté Flexible, et le Suisse Steve Guerdat, avec Bianca. Même sentence pour les Tricolores Patrice Delaveau, sur Orient Express*HDC, et Julien Épaillard, sur Safari d’Auge. Pour Jos Verlooy, le parcours s’arrête sur deux fautes, tandis que la Suissesse Jane Richard Philips préfère abandonner avec Pablo de Virton.
Finalement, ils sont dix à décrocher leur ticket pour le barrage. L’Égyptien Nayel Nassar donne le ton dès le début. Avec Lordan, il signe ainsi un barrage parfait et donne le premier temps de référence en 38’’55. À sa poursuite, l’Américaine Margie Engle-Goldstein sort de piste avec le lourd score de dix-sept points associée à Royce. Quant au Néerlandais Harrie Smolders, s’il ne touche pas la moindre barre avec Don VHP Z, il n’est pas assez rapide pour détrôner l’Égyptien. En selle sur Chesall Zimmequest, Simon Delestre écope d’une faute, tout comme Kevin Staut sur Estoy Aqui de Muze*HDC. Sur l’aérien Pégase du Mûrier, Roger-Yves Bost ne fait aucune faute, mais son chronomètre de 39’’48 n’est pas suffisant pour un podium. En effet, après les quatre points de l’Américain Jack Towell sur SFN Ariantha, l’Allemand Daniel Deusser parvient enfin à rattraper l’Égyptien avec un barrage bouclé en 37’’67. Les deux derniers finalistes, Scott Brash et Cian O'Connor ne pourront lui ravir la tête. Sur Hello M’Lady, le Britannique faute une fois tandis que l’Irlandais, sur l’excellent Good Luck, n’est pas assez rapide.
Rendez-vous est donc donné à l’Allemand, qui tentera de décrocher sa deuxième étape du Grand Chelem en décembre prochain, à Villepinte.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez