’’L'équipe de France n'est pas un objectif premier’’, Bertrand Liegard

Crédit : Scoopdyga

Jeudi 29 septembre - 14h19 | Salim Ejnaini (avec Johanna Zilberstein)

’’L'équipe de France n'est pas un objectif premier’’, Bertrand Liegard

Après près d'un an d'arrêt, Star Wars a fait un retour fracassant à la compétition, remportant notamment le Grand National de Rosières-aux-Salines avec près de 72% dans le Grand Prix sous la selle de Bertrand Liegard. Cette semaine, le couple représentera la France lors du CDI 4* de Majorque. L'occasion pour le dresseur installé en Belgique de faire le point sur le retour de son cheval et sur ses objectifs pour la suite.

GrandPrix-Replay : Depuis avril dernier, Star Wars fait un excellent retour à la compétition. Comment va-t-il ?
Bertrand Liegard : Il va vraiment bien. Bien qu’il ait été arrêté, je le trouve beaucoup plus mûr dans son travail, beaucoup plus posé, et je sens que ça lui coûte moins. Il doit maintenant reprendre un peu de condition, mais sur le plan technique, il a vraiment retrouvé les qualités qu’il avait auparavant.
 
GPR : Vous attendiez-vous à dépasser les 71% dès le premier Grand Prix, à Rosières-aux-Salines, en mai ?
B. L. : Oui, j’avais de bonnes sensations donc j’étais plutôt confiant. Cela reste bien sûr du sport, et on n’est jamais à l’abri, mais j’étais en confiance.
 
GPR : Vous êtes ce week-end au CDI 4* de Majorque. Quels sont vos objectifs ?
B. L. : Je suis sur les niveaux 4 et 5* ce week-end. Mon objectif est surtout de le garder en bonne santé, de ne pas trop lui demander pour ne pas le blesser de nouveau, et de prendre des points en déroulants un beau Grand Prix sans faute.
 
GPR : Comment voyez-vous la suite de la saison ? Quelles sont vos échéances clés ?
B. L. : Il y a beaucoup de beaux concours aujourd’hui. Nous allons commencer par Majorque, et peut-être aller à Malines, pour le CDI 5* ou bien faire une tournée aux États-Unis, à Wellington (sur le Global Dressage Festival, ndlr).
 
GPR : Pensez-vous à un retour en équipe de France, notamment dans l’objectif des championnats d’Europe de l’an prochain par exemple ?
B. L. : Je pense que la France a une équipe qui est déjà assez forte et bien construite, avec des chevaux qui fonctionnent bien. Ce n’est pas un but premier pour moi de réintégrer l’équipe de France. Le système est bien rodé, je pense que Star Wars évoluera un peu en périphérie sur les beaux concours. Mais si l’occasion se présentait, je serais partant.

À lire également...

Réagissez