Les meneurs tricolores raflent des médailles aux championnats d'Europe !

Crédit : FFE

Mardi 27 septembre - 17h23 | Salim Ejnaini

Les meneurs tricolores raflent des médailles aux championnats d'Europe !

Ce week-end, les jeunes meneurs européens disputaient leurs championnats à Schildau en Allemagne. Et à l’instar de la belle performance des jeunes cavaliers de concours complet, les jeunes tricolores n’ont pas démérité, en remportant une médaille d’argent par équipe, ainsi que deux médailles d’or individuelles. 

Une performance collective

Spécificité de ces championnats d’Europe, le classement par équipe implique les meilleurs résultats de chaque test obtenus dans toutes les catégories, Enfants, Juniors et Jeunes Meneurs, chaque équipe comprenant deux meneurs dans chaque catégorie. Pour cette édition, les jeunes sélectionnés étaient Chloé Ubeda et Cassandre Astegiano chez les Enfants, Robin Cressent et Valentine Lenormand en Juniors, et Bérengère Cressent et Valentine Verna en Jeunes Drivers. C’est finalement Chloé Ubeda chez les Enfants et Valentine Lenormand chez les Juniors, qui décrochent la médaille d’or en individuel, en plus de partager avec leurs coéquipiers le titre de vice-champions d’Europe. Lors de cette troisième édition, ils étaient encadrés par le Conseiller Technique National (CTN) Quentin Simonet, et l’entraîneur national Mickaël Sellier. 
"C’était la troisième édition de ces championnats qui ont lieu tous les deux ans." Commente Quentin Simonet. "C’était également la première fois que nous alignions une équipe complète, nous n’avions pas beaucoup de recule. Au final, nous finissons six points derrière l’Allemagne qui est réputée pour son niveau dans toutes les disciplines équestres, ce qui nous confirme que nous sommes de la partie."

Un travail au long court

Les cavaliers ont participé à un stage de détection en décembre 2015 à Lamotte Beuvron, avant de prendre part, à Chablis, à une compétition calquée sur le modèle des championnats d’Europe Jeunes, ce qui a permis à Quentin Simonet et Mickaël Sellier de finaliser leur sélection. Un ultime stage a ensuite été organisé fin août sur le site du concours de Chablis, en vue de préparer les championnats d’Europe.
"On observe une vraie évolution dans notre discipline." Remarque le CTN. "La première édition des championnats d’Europe comprenait la participation d’une vingtaine de cavaliers seulement, pour cette troisième édition ils étaient plus de quatre-vingts dix. Nous mettions pour la première fois en place un véritable dispositif fédéral d’accompagnement, et nous sommes heureux de constater qu’il a fonctionné, autant auprès des cavaliers sélectionnés que pour ceux qui ont participé à titre individuel. Il est très important que tout le monde se prenne dans cette dynamique pour le succès de la discipline."

À lire également...

Réagissez