Vendredi 08 octobre - 17h23 | admin_root

JEM : les Bleus en argent !

Toutes les craintes étaient permises après les deux premiers jours d’épreuve où la France avait montré quelques failles. Et pourtant, les Bleus de Laurent Elias réalisent ce soir une performance d’équipe (presque) parfaite, passant de la cinquième à la deuxième place, et devenant ainsi vice-championne du monde de CSO !

 
Première concurrente française à entrer en piste, [Penelope Leprevost] engage difficilement l’équipe avec quatre points sur le dernier obstacle. « Je ne comprends pas », confessera l’amazone. « Le cheval était bien, les foulées étaient bonnes, l’abord était bon également. Je ne vois pas là où ça a pu pêcher… Peut-être ai-je trop accompagné des épaules. En tout cas, tout ça pour faire quatre points : c’est rageant. » Il faut dire des nations comme la Suède, avec une [Malin Baryard Johnsson] sans-faute, ou l’Australie, particulièrement en forme, viennent menacer sérieusement les Bleus.

 
Pas de chance décidément sur la fin de ce parcours puisque [Patrice Delaveau] et [Katchina Mail] renversent la sortie du double. L’Allemagne se détache alors très nettement avec les deux sans-faute de [Janne Friederike Meyer] et [Carsten-Otto Nagel]. Le Brésil de [Rodrigo Pessoa] continue alors sa belle compétition, malgré les quatre points sur le mur de [Pedro Veniss].

 
Troisième passage : la pression sur les épaules d’[Olivier Guillon] est énorme. [Lord de Theize] se montre impeccable. Après le passage de [Meredith Michaels Beerbaum], la France ne peut plus se battre pour l’or mais tout reste encore possible pour le podium.

 
Dernier cavalier en piste, [Kevin Staut] associé à [Silvana] de Hus signe le sans-faute, qui assure à la France l’argent ou le bronze. Une couleur de médaille que seul le passage du [Bernardo Alves] allait pouvoir déterminer : avec quatre points, le Brésil s’effondre, la France exulte, et la Belgique, qui revient de si loin tant la Fédération belge souffre actuellement, est en bronze. « On mérite, je crois, vraiment cette médaille. On a eu beaucoup de bons résultats cette année, on remporte la Meydan Nations Cup, on a de très bons cavaliers et de très bons chevaux », commentait tout sourire Olivier Guillon, nouveau vice-champion du monde par équipe.

 
A Lexington (Etats-Unis), Daniel Koroloff

 
Résultats
1.     Allemagne, 17,80 pts
2.     France, 24,32 pts
3.     Belgique, 24,70 pts
4.     Brésil, 26,49 pts
5.     Canada, 27,93 pts

  

À lire également...

Réagissez