Le dressage poursuit la marche des Grandes Semaines

Crédit : Scoopdyga

Mercredi 21 septembre - 12h31 | Johanna Zilberstein

Le dressage poursuit la marche des Grandes Semaines

Après Fontainebleau pour le saut d'obstacles et Pompadour pour le concours complet, c'est au tour de Saumur d'accueillir sa Grande Semaine, dédiée aux Jeunes chevaux de dressage. Au programme des quatre jours de compétition, qui débutent demain, Cycles classiques, Cycles libres et finales nationales Poneys.

LES ENJEUX
L’École nationale d’équitation accueille ce week-end la seizième édition de la Grande Semaine de Saumur. Regroupant les finales jeunes chevaux de quatre à six ans et les championnats de France d’élevage, la Grande Semaine de Saumur est aujourd’hui le plus gros rassemblement de chevaux et cavaliers de la discipline organisé en France.
La Société hippique française organise ses traditionnelles finales pour les jeunes chevaux âgés de quatre à six ans. Ces finales viennent clore une saison durant laquelle les chevaux se sont qualifiés sur un circuit de formation et de valorisation. Elles récompensent chaque année les meilleurs jeunes chevaux par génération, révélés sur deux circuits distincts, le Cycle classique pour les professionnels et le Cycle Libre plus adapté aux cavaliers amateurs. Les meilleurs jeunes poneys sont également présents.

À NE PAS MANQUER
L'écuyère Pauline Vanlandeghem, qui a pas mal brillé sur le Grand National cette saison, présentera plusieurs montures : Dakota du Hus*ENE-HN (quatre ans) et Sertorius de Rima Z (six ans). Arnaud Serre, lui, montera Caporal de Massa (quatre ans), tandis que son épouse, Anne-Sophie, mettra en valeur Actuelle de Massa (six ans). Nicole Favereau, quant à elle, présentera la toute bonne Really Mine (quatre ans), avec laquelle elle a notamment remporté la finale des Cycles classiques de Compiègne, en août dernier. À domicile, Fabien Godelle montera Devalero (quatre ans), tandis que Renaud Ramadier, le cavalier de l'élevage de Massa, montera Come Back de Massa (quatre ans). Quelques semaines après les championnats d'Europe Jeunes où il a représenté la France, Corentin Pottier s'est remis au travail avec Dancing Highness (quatre ans). De retour des championnats du monde d'Ermelo, aux Pays-Bas, Julien Vincent présentera quant à lui Countrymusic Crambery (quatre ans), Girello (cinq ans) et First Time d'Echakens (six ans). Léna Thouvenin présentera également trois chevaux : Diamondgio (cinq ans), Brisbane (six ans) et Peregrina (six ans). Enfin, la complétiste Aurélie Riedweg sera elle aussi de la partie, avec Skate Moss (six ans).

LE GUIDE
Les finales commenceront samedi, avec le Cycle libre six ans, les finales nationales Jeunes Poneys de quatre et cinq ans, ainsi que le Cycle classique quatre ans. Dimanche, ce sera au tour de la finale du Cycle classique cinq ans et de la finale nationale Jeunes Poneys six ans.

À lire également...

Réagissez