Les champions olympiques de Rio honorés à Deauville!

Philippe Augier, maire de Deauville, a salué les médaillés ainsi que les propriétaires de leurs chevaux.
Crédit : Sandrine Boyer Engel

Mardi 20 septembre - 19h00 | Salim Ejnaini (avec communiqué)

Les champions olympiques de Rio honorés à Deauville!

Hier soir, le Pôle international du cheval de Deauville a mis à l’honneur les trois cavaliers normands médaillés d’or par équipes aux Jeux olympiques de Rio: Kevin Staut et Pénélope Leprevost pour le saut d’obstacles, et le récemment installé Astier Nicolas pour le concours complet. Naturellement, ils ont été vivement remerciés et chaudement applaudis! Morceaux choisis.

"L’ensemble d’une filière remercie ses cavaliers", a déclaré Antoine Sinniger, directeur général du Pôle international du cheval, devant les quatre cent cinquante invités réunis dans le grand manège afin de rendre hommage aux membres de l’équipe de France.
Le maire de Deauville, Philippe Augier, a lui aussi salué le savoir-faire et l'excellence normande, première région équestre, dont la réputation des cavaliers n’est plus à prouver. Si la Normandie fait partie de l’ADN de Pénélope Leprevost et de Kevin Staut, pour Astier Nicolas, elle est synonyme d’un nouveau départ, enrichi de son expérience olympique. "Cette soirée a été organisée pour remercier nos sportifs pour leurs médailles. La ville de Deauville accorde beaucoup de place aux sports qui portent de véritables valeurs. C’est pourquoi nous investissons beaucoup. Le site du Pôle est une véritable chance pour cette terre d’excellence. Cela permet d’accueillir des événements majeurs, mais aussi de former, et parfois d’accueillir les équipes de France dans leurs périodes de préparation. L’autre hommage à rendre est aux propriétaires de chevaux, installés à Deauville et dans les environs. Il était important pour nous de remercier tous ceux qui ont contribué à ces médailles d’or par équipes et d’argent en individuel, lesquelles renforcent l’attractivité de Deauville et de la Normandie."

Une reconnaissance nationale

Une reconnaissance nationale - Les champions olympiques de Rio honorés à Deauville!

Il y avait du monde hier soir à Deauville!
Crédit : Sandrine Boyer Engel

Également présente hier soir, Sophie Dubourg, directrice technique nationale de la Fédération française d’équitation, a salué le beau niveau sportif de ces athlètes olympiques:
"Aujourd’hui la barre est très haute et on ne va pas s’en plaindre. Il nous faut maintenant analyser pour pérenniser les performances."
De son côté, Kevin Staut a tenu à exprimer toute l’ampleur de cette médaille d’or, tant dans sa vie qu’auprès du grand public: "Nous avons vécu un moment magique. J’ai eu la chance d’avoir remporté plusieurs médailles en équipe de France, mais je me rends compte de la plus grande portée de celle-ci notamment, ces derniers temps, quand je sors de piste. Les gens me félicitent. Cette médaille a changé beaucoup de choses. C’est extraordinaire d’avoir vécu cela. C’est une formidable réussite pour la filière, pour notre région, mais aussi pour tous les acteurs qui travaillent avec nous: éleveurs, marchands de chevaux, organisateurs… Nous devons continuer à être solidaires pour en remporter d’autres. La veste bleue est une énorme motivation, j’adore concourir en équipe de France."

Unis autour du sport

Unis autour du sport - Les champions olympiques de Rio honorés à Deauville!

Pénélope Leprevost, Kevin Staut et Astier Nicolas posent devant le Pôle international du cheval.
Crédit : Damien Kilani

D’une manière générale, cavaliers et propriétaires ont salué l’implication de la région et de la filière autour de l’objectif olympique. "Au-delà du rapport entre propriétaire et cavalier, avec Philippe Rozier, cela fait vingt-cinq ans que nous nous sommes liés d’amitié. Cette histoire est pour nous particulière, car nous avons pris la place de Simon Delestre, ce qui n’a pas été facile. Cette victoire est d’abord celle de la cohésion et de la fusion de toute une équipe", a tenu à saluer Christian Baillet, propriétaire de Rahotep de Toscane.
Fraîchement installé en Normandie après avoir passé plusieurs années en Grande-Bretagne, Astier Nicolas a exprimé tout son optimisme au lendemain des JO: "Le cross a été pour moi un grand moment avec cette combinaison et l’option qui permettait de rentrer dans les temps. Aujourd’hui, ces médailles ont changé ma vie. Je suis venu habiter non loin de là, chez Lucien Villotte, dans cette région totalement dédiée au cheval. En ce moment, je suis à la recherche de chevaux pour l’avenir. L’histoire est bien partie et elle continue."
 
À son tour, Pénélope Leprevost a tenu à rassurer après sa blessure liée à sa chute dans la première qualificative des JO de Rio: "J’ai vécu les moments les plus durs de ma vie, et aussi quelques-uns des plus forts. J’ai ressauté avec Flora de Mariposa hier. Après ces trois semaines d’arrêt, je dois avouer que j’ai ressenti une certaine émotion."
Présents aux côtés de leurs cavaliers, les propriétaires respectifs de Flora de Mariposa et de Rêveur de Hurtebise*HDC ont tenu eux aussi à leur renouveler encouragements et soutien: "Silvana (que le haras des Coudrettes avait rachetée fin décembre 2011, ndlr) était une évidence, et aujourd’hui, Kevin l’est aussi", a ainsi déclaré Emmanuelle Perron-Pette, du haras des Coudrettes. "Je remercie vraiment toute notre équipe, car derrière Kevin, il y a toute une équipe. Pour la petite histoire, j’ai vu le premier sans-faute assis dans le fauteuil du président de la FEI, j’ai donc demandé à m’y asseoir à chaque passage des Français!" "Le choix de Pénélope comme cavalière du haras de Clarbec est venu naturellement. Nous connaissions Pénélope depuis fort longtemps. Notre collaboration a débuté avec Nayana. Depuis, nous avons vécu de très grands moments", a salué Geneviève Mégret, du haras de Clarbec.

À lire également...

Réagissez