L'heure de la consécration pour Pepo Puch et Sophie Wells à Rio

Crédit : FEI

Jeudi 15 septembre - 10h17 | Johanna Zilberstein

L'heure de la consécration pour Pepo Puch et Sophie Wells à Rio

La compétition s'est poursuivie hier à Deodoro où les cavaliers des Grades IV et Ib ont déroulé leur reprise individuelle. Au final, les favoris ont triomphé puisque la Britannique Sophie Wells et l'Autrichien Pepo Puch ont décroché l'or. Côté tricolore, satisfaction puisque Céline Gerny et Flint ont décroché leur ticket pour la reprise libre de demain.

Les cavaliers du Grade IV ont ouvert les hostilités hier. Sans grande surprise, la Britannique Sophie Wells s'est imposée avec Valerius, décrochant la belle moyenne de 74.857%. Mais la Belge Michele George n'est pas loin avec ses 74.333%, associée à FBW Rainman. Entre ces deux-là, la compétition promet d'être belle demain, lors de la reprise libre en musique. Avec ses 72.452%, le Néerlandais Frank Hosmar a décroché la médaille de bronze avec Alphaville.

 - L'heure de la consécration pour Pepo Puch et Sophie Wells à Rio

La joie de Céline Gerny en sortie de piste avec Flint.
Crédit : FEI

Un peu plus tard, les cavaliers du Grade Ib sont entrés en piste. Le duel tant attendu entre Pepo Puch et Lee Pearson a bien eu lieu. Encore une fois, c'est l'Autrichien qui l'a emporté, repartant avec l'or grâce à sa moyenne de 75.103% avec le beau Fontainenoir, laissant l'argent au Britannique, à 74.103% avec Zion. Le Danemark, qui a déjà pris une médaille avant-hier grâce à Susanne Sunesen, accroche cette fois-ci une médaille de bronze grâce à Stinna Kaastrup sur Smarties (73.897%). Dans cette épreuve également, Céline Gerny, troisième cartouche tricolore, termine à la huitième place malgré une grosse faute au trot avec Flint (67.552%). Cependant, cette huitième place ajoutée à sa sixième place dans la reprise par équipes lui permet de rejoindre José Letartre dans la reprise libre en musique.
Du côté du classement par équipes, les lignes ont bougé puisque le Danemark est maintenant en tête (428.229), devant l'Australie (414.146) et la France (409.711). Ceci dit, seules ces trois équipes ont vu trois cartouches s'élancer. Pour ce qui est des autres nations, deux à trois cavaliers doivent encore prendre le départ.

Les résultats de la reprise individuelle Grade IV
Les résultats de la reprise individuelle Grade Ib
Le classement provisoire par équipes

À lire également...

Réagissez

  • pacorino - le 15/09

    Apparemment Mr Pepo Puch était un ancien cavalier de complet.. il a eu un accident de cheval qui lui aura brisé des cervicales... Après, un parcours de combattant pour surmonter son nouveau handicap... a repris la compétition chez les para-olympiques avec ce meme cheval ( celui qui l'a envoyé en para-Olympique...) C'est un beau geste..Il y a des vidéos de lui sur Youtube... Mais ce qui me reste de marbre et qui est très impressionnant, c'est les reprises de la cavalière danoise: Stinna Kaastrup ... En gros, je suis en admiration devant leur force et leur rage de vouloir avancer dans la vie grâce à leur handicap...bravo... Ce qui me turlupine, c'est le règlement de la FEI pour les paralympiques.. pas très clair... je connais une cavalière sourde belge qui concoure chez les valides sans aucun problème et ce sur du 1m30.... et en France, il y a une jeune fille sourde qui est chez les paralympiques....

  • Dounut - le 15/09

    peut... Pardon

  • Dounut - le 15/09

    Je vois la photo du podium et je ne comprends pas comment ces 3 cavaliers peuvent concourir dans la même catégorie ??? Après lecture du règlement du para dressage... et bien je ne comprends pas plus !!! Si j'ai tout suivi, il s'agit la du podium du Grade Ib, ou les cavaliers présentent "Déficience très importante au niveau de l'équilibre du tronc ou Motricité très limitée des bras et des jambes ". Entre le vainqueur qui tient debout et la médaillée de bronze, il semble pourtant y avoir un gouffre dans le handicap! Si quelqu'un peu m'éclairer !!!!! MERCI