Ils défendront leurs couleurs à Barcelone

Crédit : Scoopdyga

Mardi 13 septembre - 14h41 | Johanna Zilberstein

Ils défendront leurs couleurs à Barcelone

La très attendue finale mondiale de la Coupe des nations aura lieu la semaine prochaine à Barcelone. Entre forfaits et repêchages, GrandPrix-Replay vous propose de faire le point sur les équipes présentes et sur leurs effectifs.

Dix-huit équipes seront en piste la semaine prochaine, à l'occasion de la finale mondiale de la Coupe des nations de Barcelone. Étaient initialement qualifiés : les Pays-Bas, l'Irlande, l'Allemagne, la Suisse, la Suède, la France, l'Italie, l'Ukraine, l'Espagne, le Mexique, les États-Unis, le Brésil, la Colombie, le Qatar, l'Australie, l'Égypte, l'Arabie Saoudite et la Nouvelle-Zélande. Mais le forfait de l'Ukraine et le refus de participer de l'Arabie Saoudite, des Émirats arabes unis, de la Nouvelle-Zélande et du Japon ont quelque peu changé la feuille de départ. Autriche, Grande-Bretagne et Belgique rejoignent donc l'aventure. 
Côté effectif, les Pays-Bas pourront compter sur Jeroen Dubbeldam, Gerco Schröder, Harrie Smolders, Wout-Jan van der Schans et Maikel van der Vleuten. L'Irlande, elle, enverra Shane Breen, Greg Patrick Broderick, Anthony Condon, Darragh Kenny et Denis Lynch. L'Allemagne, elle, comptera sur Christian Ahlmann, Ludger Beerbaum, Daniel Deusser, Marcus Ehning, Janne-Friederike Meyer. Côté Suisse, Romain Duguet, Paul Estermann, Martin Fuchs, Steve Guerdat et Janika Sprunger composeront les rangs. En Suède, tous les espoirs seront sur Malin Baryard-Johnsson, Rolf-Göran Bengtsson, Peder Fredricson, Charlotte Mordasini et Angelie von Essen. Philippe Guerdat a quant à lui décider de compter sur Mathieu Billot, Pénélope Leprevost, Roger-Yves Bost, Philippe Rozier et Kevin Staut pour représenter la France. Les couleurs italiennes seront portées par Piergiorgio Bucci, Emilio Bicocchi, Bruno Chimirri, Lorenzo de Luca et Gianni Govoni. Avant la relégation, Di Lampard tentera de faire bonne impression grâce à Scott Brash, Nick Skelton, Tim Stockdale, John et Michael Whitaker. La Belgique, qui remettra son titre en jeu, pariera sur Niels Bruynseels, Pieter Devos, Jérôme Guéry, Nicola Philippaerts et Gregory Wathelet. À domicile, l'Espagne devrait miser sur Sergio Alvarez Moya, Pilar Lucrecia Cordon, Manuel Fernandez Saro et Eduardo Alvarez Aznar. L'Autriche, elle, devra saisir sa chance avec Roland Englebrecht, Julia Kayser, Max Kühner, Gerfried Puck et Christian Rhomberg. Côté mexicain, les espoirs reposeront sur Jose Antonio Chedrani, Federico Fernandez, Alberto Michan, Patricio Pasquel et Nicolas Pizarro. Les États-Unis ne seront représentés que par des femmes : Audrey Coulter, Lucy Davis, Lauren Hough, Lillie Keenan et Laura Kraut. Après Rio, le Brésil tentera de jouer quelque chose avec Felipe Amaral, Stephan de Freitas Barcha, Doda de Miranda, Rodrigo Pessoa et Pedro Veniss. La Colombie misera quant à elle sur Daniel Bluman, Carlos Enrique Lopez, Andres Renazola, Rene Lopez et Roberto Teran Trafur. Le Qatar viendra à quatre : Hamad al-Attiyah, Ali al-Rumaihi, Ali al-Thani et Bassem Hassan Mohammed. Enfin, Australie et Égypte compteront respectivement sur Chris Chugg, Julia Hargreaves, James Patersen-Robinson et Edwina Tops-Alexander pour l'une et Sameh el-Dahan, Karim Elzohgby, Abdel Saïd, Mohamed Talaat et Mohamed Zeyada pour l'autre.

La liste des cavaliers engagés ici

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 13/09

    Pour Pénélope, ce n'est pas encore certain, elle remonte à cheval demain pour la première fois et elle dira à ce moment là ce qu'il en est...