’’Je vais consacrer toute mon attention au Grand Chelem’’, Scott Brash

Crédit : Spruce Meadows Media Services

Lundi 12 septembre - 14h10 | Johanna Zilberstein (avec communiqué)

’’Je vais consacrer toute mon attention au Grand Chelem’’, Scott Brash

L'année dernière, Scott Brash est devenu le premier cavalier de l'Histoire à remporter le Grand Chelem Rolex de saut d'obstacles, en s'imposant consécutivement dans les Grands Prix de Genève, Aix-la-Chapelle et Calgary avec Hello Sanctos. Hier, le Britannique, déjà deuxième à Aix-la-Chapelle en juillet dernier, s'est imposé à Calgary. Un an après, il imprime ainsi à nouveau son empreinte à Spruce Meadows, cette fois associé à Ursula XII. À nouveau au début d'un cycle vers un éventuel deuxième Grand Chelem, le Britannique s'est confié.

Un an après votre triomphe dans le Grand Chelem, qui réunit les Grands Prix de Genève, Aix-la-Chapelle et Calgary, que vous aviez remportés avec Hello Sanctos, une nouvelle histoire commence ici à nouveau pour vous. Mais avec un autre cheval, Ursula.
Scott Brash: Oui, les trois Grands Prix, qui m’ont conduit à la victoire du Grand Chelem, je les ai gagnés avec Sanctos. Ici, j’ai choisi de monter Ursula. Et je me réjouis de cette victoire avec elle, parce qu’il a fallu parcourir un long chemin. Elle a toujours été une jument incroyable et remporter un Grand Prix majeur avec elle, c’est quelque chose de très spécial pour moi.
 
Allez-vous à nouveau tenter de remporter le Grand Chelem Rolex de saut d’obstacles avec Ursula ? En juillet dernier, tous les deux étiez déjà deuxièmes du Grand Prix d’Aix-la-Chapelle.
Scott Brash : Ursula est un cheval de classe mondiale et je suis très heureux qu’elle reçoive enfin l’attention qu’elle mérite. Mais je suis aussi réaliste : le Grand Chelem Rolex est très difficile à gagner. Après tout, on parle de trois des Grands Prix les plus importants du monde. Gagner une fois dans sa vie Genève, Aix-la-Chapelle ou Calgary est déjà un remarquable succès. Même avec le meilleur cheval du monde, remporter trois Majeurs successivement reste un défi quasiment impossible à accomplir. Je n’arrive toujours pas à réaliser ma victoire de l’an dernier. Mais ne vous méprenez pas, je vais donner le meilleur de moi-même et consacrer toute mon attention au Grand Chelem.
 
Vous allez donc concentrer la fin de votre saison sur le Grand Prix CSI 5* de Genève ?
Scott Brash: Absolument ! En dehors du Grand Chelem, le CHI de Genève est pour moi le meilleur concours indoor du monde. J’aime Genève ! L’arène de Palexpo est une piste merveilleuse, il y aura du grand sport et la concurrence sera rude lors du Grand Prix Rolex. Je sais ce qui m’attend et je m’en réjouis !

À lire également...

Réagissez