Volnay de la Triballe remporte la mise chez les sept ans

Crédit : Frédérique Monnier

Lundi 12 septembre - 11h49 | À Lamotte-Beuvron, Frédérique Monnier

Volnay de la Triballe remporte la mise chez les sept ans

Samedi s’est conclu le championnat de France de concours complet des chevaux de sept ans sur le sacre de Volnay de la Triballe. Monté par Mathieu Lemoine, le hongre bai a devancé Valère de Bonnières, présenté par Brice Luda, et Canua de Nyves, sous la selle de Samantha Pertusa.

Le saut d’obstacles avec un tracé très délicat où seuls quatre cavaliers sont sans-faute aux obstacles a réservé des surprises. En pole position, Volnay de la Triballe (SF, Marco du Fot x Be Bop de Coquerie) est sacré champion de France suite à un parcours monté de main de maître par Mathieu Lemoine qui fait seulement un point de temps dépassé. Ayant effectué un parcours sans pénalités, Valère de Bonnières (SF, Quarnac du Mesnil x Socrate de Chivre) monté par Brice Luda, et Vanua de Nyves (SF, Jaguar Mail x Nuit et Jour) avec Samantha Pertusa, complètent le podium. Avec douze points, Kabumka (AA, Véloce de Favi x Sarastro) monté par Donatien Shauly, troisième au provisoire à l’issue du cross, descend à la septième place. Faisant huit points chacun, Ventura de la Chaule (SF, Diamant de Semilly x Hand In Glove), avec Nicolas Touzaint, et Vegas des Boursons (SF, Allegreto x Tin Soldier), avec Maxime Livio, sont quatrièmes et cinquièmes, redescendant d’une place chacun après le saut d’obstacles
’’Je suis très heureux de cette victoire pour Marie-Pierre Boisson-Gauchery, propriétaire de Volnay qui m’accompagne depuis longtemps et dont c’était l’anniversaire hier’’, s’est réjoui Mathieu Lemoine. ’’Cela me fait aussi plaisir d’offrir cette victoire en hommage à l’élevage Triballe qui a produit Petrus. Volnay a fait une excellente saison en remportant trois internationaux dont un CIC 2*. C’est un cheval très appliqué en dressage. Il a une très grande amplitude, ce qui peut le desservir en saut d’obstacles car les combinaisons sont toujours trop courtes pour lui. Je vais le préparer pour le Mondial Lion-d’Angers avec l’espoir qu’il va s’y illustrer comme ses frères et sœurs, car nous commençons à bien être ensemble.’’ Pour Brice Luda, la deuxième place de Valère est ’’une belle performance pour ce cheval et ses propriétaires qui l’ont acheté à quatre ans pour leur fille et qui me l’ont confié au travail. C’est un bon cheval qui a de belles allures et un potentiel pour de grosses épreuves. Le CSO de ce championnat était difficile contrairement au cross qui l’un des plus faciles de l’année. J’ai eu la chance de remonter de cinq places après le cross, ce qui est rare. J’avoue aussi que cela me fait plaisir d’avoir battu Donatien et Nicolas... J’aimerais garder Valère l’an prochain pour le sortir en 2* puis en 3* dans l’été. Mais ce n’est pas moi qui vais décider de son avenir. Si sa propriétaire décide de le sortir en Amateurs, je lui laisserai. Mais le blond n’est pas à vendre et reste dans mes écuries.’’

Une histoire de famille

’’Vanua mérite sa troisième place’’, reconnaît Samantha Pertusa. ’’Elle a été cinquième à Pompadour l’an passé à une barre du premier. Lors de ces championnats, nous avons fait une contre-performance en dressage car la jument était très impressionnée par le public. Le cross a été pour elle une promenade de santé et je me suis fait réellement plaisir. Pour le CSO, mon objectif était d’être sans faute mais le fait d’être onzième au provisoire après le cross m’a permis de ne pas avoir de pression. La jument a été parfaite même si nous avons eu de la chance en tutoyant une barre. Vanua que nous avons fait naître de la jument de monitorat de mon mari a beaucoup de potentiel. Elle a de belles allures, est froide dans sa tête et est guerrière sur le cross. Mais surtout, elle a un vrai mental de championne.’’
Pour Michel Asseray, Directeur technique national adjoint chargé du complet ’’Volnay est un cheval performant que nous surveillons depuis longtemps et qui a été merveilleusement bien monté par notre champion olympique. Même s’ils ne sont pas sélectionnables pour le Lion-d’Angers, n’ayant pas les qualifications au niveau international, Valère et Volna ont de la qualité. Celle-ci a fait un magnifique CSO avec beaucoup de fraicheur après le cross. Tous les sept ans n’étaient pas à ce championnat car certains sont montés par des cavaliers qui étaient à Blenheim ce week-end. J’annoncerai les sélections pour le Lion-d’Angers à la fin de la semaine prochaine.’’

À lire également...

Réagissez